Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Chroniques

Retour

02 novembre 2021

Science et vie sur terre - Les dinosaures « aviens »

Les survivants de la dernière crise d’extinction - par Richard Flament

« Le casoar à casque ».

©Photo : gracieuseté

« Le casoar à casque ».

Il y a 66 millions d’années, le règne des dinosaures se terminait dans un scénario digne d’un film apocalyptique. Météorites, climats extrêmes et éruptions volcaniques ont rendu la vie très hostile à tout organisme terrestre, à tel point que les dinosaures ont péri durant ce cataclysme. Cependant, ils n’ont pas tous disparu. Un groupe de dinosaures à plumes a su résister encore et toujours aux déchainements climatiques qui demeuraient sur Terre à cette époque.

Dans les pensées communes, il est ordinaire de croire que les dinosaures ont disparu il y a longtemps, alors qu’en réalité, ils sont très diversifiés aujourd’hui. Héritiers d’un règne colossal, ces derniers survivants sont tout simplement l’ensemble des oiseaux. Alors pourquoi les oiseaux s’en sont-ils sortis et pas les grands dinosaures tels que le Tyrannosaurus rex ou autres sauropodes ?

La principale raison de la disparition des grands dinosaures (et autres organismes vivants à cette période) est la perturbation de la chaine alimentaire par les différents événements climatiques survenus il y a 66 millions d’années. La végétation, les proies et les prédateurs se sont ainsi retrouvés grandement affectés. Sans compter l’astéroïde démesuré qui s’est écrasé à Chicxulub, au Mexique, qui a pulvérisé une grande partie de la vie lors de son impact et potentiellement obscurci la Terre durant des années.

Quant à nos chers oiseaux, ou dinosaures « aviens », ils ont pu s’en sortir sans trop de dommages grâce à leur régime alimentaire différent des carnivores et herbivores. Du moins, il s’agit là de l’hypothèse la plus vraisemblable. En effet, les oiseaux sont plutôt opportunistes et ont donc la chance de pouvoir se nourrir d’aliments variés tels que des graines ou des insectes. De plus, leur reproduction est plus rapide que les autres dinosaures et ils vont ainsi régénérer plus vite une nouvelle population.

Des dizaines de millions d’années d’évolution ont conduit les dinosaures survivants à ce que nous connaissons aujourd’hui de la diversité des oiseaux. Chez certains oiseaux tels que les autruches, les émeus et les casoars à casque, la morphologie de leurs pattes est utilisée au cinéma pour recréer ce que devait être une patte de dinosaure carnivore datant de l’ère secondaire. En même temps, ce sont des dinosaures… Qui aurait cru qu’on puisse en observer encore aujourd’hui ?

Richard Flament , étudiant au doctorat en biologie évolutive à l’UQAR

richard.flament@uqar.ca

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média