Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

04 novembre 2021

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Des organismes réclament des espaces collectifs accessibles à Rimouski

LIEUX EXISTANTS SOUS-UTILISÉS

Espaces communautaires.

©Photo : Unsplash.com

L’occupation de ces lieux collectifs permettrait d’offrir des services à la population et favoriserait les échanges, des apprentissages variés, l’émergence de nouvelles idées, la réflexion autour d’enjeux locaux, l’accueil sans discrimination, l’entreposage à usage collectif.

Un collectif d’organismes et de citoyens demandent aux candidats aux élections municipales  de proposer un moyen concret afin de répondre rapidement au besoin d’espaces collectifs et communautaires accessibles à Rimouski.

Ce regroupement soutient que plusieurs organismes et citoyens se voient empêchés d’offrir leurs services à la population rimouskoise, n’ayant pas accès aux lieux ouverts demandés lors de diverses consultations - notamment celles commandées par la Ville. Selon eux, le problème demeure pour des artisans et artistes qui peinent à pratiquer leur métier faute de lieux disponibles à court terme. Pourtant, disent-ils, des lieux existent et sont sous-utilisés. Ils citent en exemple les centres communautaires souvent peu utilisés et disponibles où l’on pourrait accorder aux organismes une offre de services en continu. Les bâtiments peu occupés engendrent des coûts d’entretien pour la Ville. Leur location, même à des taux adaptés au milieu communautaire, rapporterait plus que de les laisser sans occupants, ajoute-t-ils.

La coalition formée de la bibliothèque d’objets L’Outillerie, la coopérative de solidarité spécialisée en construction La Couverte, l’atelier de partage des savoirs manuels Fabriki, l’organisme en arts communautaires UTIL (Unité théâtrale d’interventions locales) et le Studio Peuplier pour un mieux-être accessible, ont conjugué leurs efforts pour produire une lettre ouverte évoquant ces enjeux. Ces groupes demandent aux candidats à la mairie, à l’instar d’institutions telles que Culture Bas-Saint-Laurent, de proposer une initiative concrète pour rendre accessibles des espaces physiques à Rimouski.

Le document a reçu depuis la semaine dernière l’appui de plus de 20 organismes et de 220 citoyens. Malgré des missions différentes, ces organismes partagent une vision commune :  l’autonomie collective, le développement de réseaux solidaires et l’accès à la création.

Les citoyens sont invités à lire la lettre ouverte et à y ajouter leur signature au : http://unebatisse.ca

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média