Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

07 novembre 2021

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Guy Caron attribue son élection à la mairie de Rimouski à deux éléments

NOUVEAU MAIRE

Guy Caron

©Photo : L'Avantage - Charles Lepage

Guy Caron, nouveau maire de Rimouski.

L’actuelle campagne électorale municipale à Rimouski tourne à la faveur du candidat Guy Caron qui attribue sa victoire à deux facteurs déterminants selon lui. Du même coup, le maire Caron qui sera assermenté lundi a établi un parallèle entre une campagne sur la scène municipale et celles qu’il a déjà vécues sur la scène fédérale.

« Ce que j’ai beaucoup aimé de la campagne sur la scène municipale c’est qu’il n’y a pas de partis politiques, pas de chefs, c’est la campagne pure. Nous ne sommes pas dépendants d’éléments extérieurs et ça, j’ai vraiment trouvé cela stimulant de pouvoir amener une vision, de pouvoir dire c’est là que je veux amener Rimouski plutôt que de dire j’ai un programme de parti auquel j’adhère et j’essaie de l’adapter à la réalité de l’endroit. Pour moi, c’était vraiment très différent. L’autre élément dans cette campagne puisqu’on était seulement deux candidats au poste de maire, alors que dans les élections fédérales nous sommes cinq ou six candidats de différents partis. Ça aussi ça jouait parce que finalement, ce sont deux visions qui s’affrontaient. Les gens n’avaient pas besoin d’avoir à se concentrer sur trois, quatre ou cinq programmes. Ainsi, les gens ont pu voir davantage les deux visions ou contrastes qui s’affrontaient », commente Guy Caron.

Le nouveau maire attribue sa victoire à deux éléments principalement. « Dès le départ, je l’ai mentionné et j’ai dit que ma campagne ne serait pas une liste d’épicerie, ça va être vraiment une vision et je voulais la rendre la plus simple possible pour qu’elle soit comprise le plus possible. J’avais sept axes ou éléments que j’ai développés au fur et à mesure, mais je me concentrais sur deux ou trois grands engagements à la fois. Par exemple, la pénurie de logements, la gouvernance et la saine gestion. Donc, des éléments simples qui pouvaient attirer l’attention et exciter l’imaginaire des citoyens. Le deuxième élément, c’est que j’avais une équipe de bénévoles fantastique, un directeur de campagne, une directrice des bénévoles, un directeur de la logistique qui ont fait un excellent travail sans oublier l’équipe de 30 à 40 bénévoles qui, pendant un mois, ont contacté les gens pour me les faire rencontrer et faire sortir le vote d’aujourd’hui. Tout ça a donné une bonne combinaison. »

 Guy Caron entend débuter le travail que son nouveau rôle exige avant même d’être assermenté soit de préparer la transition, identifier certains éléments de son programme qu’il veut mettre de l’avant telle la consultation citoyenne qui mènerait vers un Rimouski 20-30, un plan à long terme. « La question du budget va venir très vite. Le nouveau conseil municipal qui vient d’être élu n’aura pas vraiment le temps de faire un budget, car celui-ci sera déposé plus tard en janvier, donc il est pratiquement déjà préparé. » Selon M. Caron, il faudra le revoir et repasser certains éléments. « Je veux profiter de la semaine pour rencontrer les gens à l’Hôtel de Ville, les directions de services et le directeur général afin d’identifier les dossiers chauds auxquels je devrais m’initier le plus rapidement. »

En terminant, Guy Caron a tenu à remercier son adversaire Virginie Proulx pour ses efforts, son courage et son énergie. « Je félicite Mme Proulx d’avoir présenté sa vision, ce qui a pu assurer un contraste et permis aux gens de faire un choix. Qu’elle ait pris ce risque, c’est tout à son honneur.

Résultat final --- 99 boîtes de scrutin sur 99 :

Guy Caron : 80,34 %

Virginie Proulx : 19,2

Tous les résultats aux postes de conseillers au : https://resultatduvote.qc.ca/villes/rimouski 

Commentaires

8 novembre 2021

STEEVE

Bravo ! Maintenant place à l'ACTION. Ceci dit les groupes de consultation pas trop. Nous vous avons mis à la tête de la ville c'est pour prendre des décisions non pour rentre tout le monde heureux. C'est impossible. Les gens ont suffisamment de place pour s'exprimer. C'est une autre chose pour les orientations à moyen et long terme. Alors, ACTION !!!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média