Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Chroniques

Retour

22 novembre 2021

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

Science et vie sur terre - Les vampires

MYTES OU RÉALITÉ ? - par Richard Flament

La chauve-souris vampire et ses dents acérées.

©Photo : gracieuseté

Le vampire et ses dents acérées.

Très populaires durant la fête d’Halloween, les vampires sont au cœur de nombreuses légendes et mythes. Quand on y fait référence, on pense généralement à un humain assoiffé de sang avec de longues dents capable de se transformer en chauve-souris. On les représente souvent à la télévision, mais savez-vous qu’on peut observer de véritables vampires dans la nature ?

Il existe un groupe de chauves-souris qui porte réellement le nom de vampire. Ces chauves-souris sont hématophages, c’est-à-dire qu’elles se nourrissent de sang d’autres animaux. Elles ont des dents adaptées avec des canines triangulaires proéminentes et des incisives affutées comme des rasoirs pour percer la peau de ses victimes. Lors d’une morsure, un vampire peut consommer l’équivalent de 60% de son poids en sang en seulement 30 minutes ! Cependant, tout est relatif, car ces vampires mesurent à peine 20 cm d’envergure pour un maximum de 40 grammes. Alors oui, c’est moins impressionnant, mais il faut savoir qu’une colonie peut compter plusieurs milliers d’individus. De plus, ces chauves-souris peuvent dans de très rares occasions s’attaquer aux humains.

Rassurez-vous, au Canada il fait beaucoup trop froid pour qu’on les retrouve. Elles vivent principalement dans les zones tropicales, notamment en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Là-bas, elles peuvent causer des dégâts, mais ne tuent pas les proies. Elles sont surtout des porteuses de maladies et peuvent entrainer des infections sur le bétail à cause des plaies ouvertes. En effet, ces chauves-souris vampires possèdent des enzymes dans leur salive qui empêchent le sang de coaguler. Ainsi une blessure peut continuer de couler plusieurs heures et jusqu’à une dizaine d’individus peuvent se relayer sur une seule morsure afin de se sustenter.

Le fait de se nourrir de sang est un régime alimentaire extrêmement rare chez les mammifères. Cela résulte de nombreuses années d’évolution et d’adaptations morphologiques particulières. La majorité des chauves-souris se nourrissent d’ailleurs que de fruits ou d’insectes. Alors même si l'on appelle certaines chauves-souris des vampires et qu’elles peuvent très rarement s’attaquer aux humains, sachez qu’elles sont inoffensives et sont encore moins le résultat d’une transformation ! Le mythe est de toute évidence faux, mais les vampires, eux, existent bel et bien. Un clin d’œil scientifique a d’ailleurs été porté à la plus grosse chauve-souris vampire au monde, qui vivait il y a 2 millions d’années ; les scientifiques lui ont donné le nom de Desmodus draculae pour le plus connu des vampires, Dracula.

Richard Flament

Étudiant au doctorat en biologie évolutive à l’UQAR

richard.flament@uqar.ca

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média