Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Publireportages

Retour

01 décembre 2021

Maintenez votre résidence en bon état et faites des économies en réalisant ces 10 tâches d’entretien tous les mois.

Trouvez ici une liste de tâches régulières à effectuer pour entretenir efficacement votre maison et, ainsi, la protéger contre les bris.

Après une longue semaine, rares sont ceux qui attendent impatiemment les corvées d’entretien à la maison. Pourtant, en plus de vous procurer un environnement sécuritaire dans lequel il fait bon vivre, certaines tâches permettent de prolonger la durée de vos appareils et de préserver l’intégrité de votre propriété.

sécheuse tuyau

Hautement inflammable, cet amas de charpie présente des risques d’incendie considérables.

Le secret pour ne pas perdre le contrôle sur l’état de votre résidence ? Ne pas éviter ni repousser les tâches d’entretien. Eh oui, tout bon propriétaire doit entretenir sa maison sur une base régulière ! Qu’il s’agisse de réparations ou de corvées ménagères, il est à votre avantage d’assurer la pérennité de votre propriété et de son équipement.

 

Afin de vous aider à maintenir un bon entretien de votre maison, voici une liste de tâches à effectuer mensuellement.

 

Les frais d’entretien de sa maison, trop souvent oubliés

Trop nombreux sont ceux qui, au moment d’acheter une propriété, oublient d’ajouter les frais d’entretien au coût annuel d’une maison. Pourtant, chaque année, tout propriétaire devrait prévoir 1 % à 2 % de la valeur de l’immeuble pour simplement assurer l’entretien de sa résidence.

 

10 tâches d’entretien à réaliser régulièrement

Si les coûts d’entretien d’une maison vous semblent élevés, rappelez-vous que les frais associés à une propriété mal entretenue sont beaucoup plus importants. En effet, le remplacement d’électroménagers désuets, les réparations nécessaires à la suite d’une infiltration d’eau et les services d’un exterminateur pour régler un problème de rongeurs coûtent tous plus cher en argent, mais aussi en temps, que la réalisation de tâches d’entretien.

 

Au-delà des corvées ménagères quotidiennes et hebdomadaires, assurez-vous d’effectuer régulièrement les 10 tâches ci-dessous pour préserver un environnement de vie sain et confortable. 

 

1. Nettoyer la hotte de cuisine

Chaque mois, assurez-vous de bien nettoyer les filtres. Avec le temps, les particules de graisse et d’huile se déposent sur le filtre de votre hotte. En plus de diminuer l’efficacité de cette dernière, cette accumulation de corps graisseux peut contribuer à la propagation d’un feu de cuisine, soit le type d’incendie résidentiel le plus fréquent au Québec.

 

2. Nettoyer le plancher en profondeur

Vous passez peut-être l’aspirateur fréquemment, mais ce dernier n’est pas en mesure d’éliminer la saleté qui a adhéré à votre plancher. Chaque mois, au minimum, lavez-le avec une vadrouille et un produit adapté. Assurez-vous de passer un chiffon sur les plinthes afin de les dépoussiérer. Si votre plancher est en bois, employez plutôt un linge en microfibre et un produit nettoyant spécifique. Ainsi, vous éviterez les stries et prolongerez la durée de votre parquet !

 

3. Vider les filtres de la sécheuse

Même si vous éliminez la mousse accumulée dans le filtre de votre sécheuse après chaque utilisation, des dépôts se logent dans les conduits de votre appareil et autour de ce dernier. Hautement inflammable, cet amas de charpie présente des risques d’incendie considérables. Assurez-vous de faire le nettoyage du filtre mensuellement, mais de faire affaire avec un professionnel pour l’entretien du conduit. La majorité du temps, ce nettoyage se fait aux 2 à 3 ans. N’oubliez pas de vider la sortie extérieure de la sécheuse.

 

 

4. Détartrer les robinets, la douche et le bain

Le tartre est le pire ennemi de la tuyauterie de votre maison. En plus de pouvoir rendre votre eau insalubre, les dépôts de calcaire et de minéraux peuvent entraîner des problèmes de pression et boucher les canalisations. Pour détartrer vos robinets, les résidus de calcaire et votre pomme de douche, vous pouvez vaporiser du vinaigre blanc sur un chiffon en microfibre ou utiliser du bicarbonate de soude. Une petite brosse vous aidera à décrasser les craques.

 

5. Nettoyer les électroménagers

En nettoyant vos électroménagers (micro-ondes, réfrigérateur, four, laveuse, etc.) tous les mois, ils fonctionneront non seulement à leur pleine efficacité, mais dureront aussi plus longtemps. Assurez-vous de consulter le manuel d’entretien du fabricant pour connaître les consignes et les mises en garde associées au nettoyage de chacun de vos appareils.

 

6. Dégager les gouttières et les margelles

Si cette tâche figure habituellement sur la liste des corvées d’entretien de la maison au printemps, elle devrait pourtant être effectuée sur une base régulière, lorsque possible. Les gouttières jouent un rôle crucial dans la protection de la toiture et la fondation de votre maison. Lorsqu’elles sont mal entretenues, elles peuvent mener à des problèmes d’infiltration d’eau. Ainsi, prenez l’habitude de vider vos gouttières des branches et feuilles accumulées, ce qui préviendra les dégâts d’eau et allégera votre tâche, le printemps venu. Profitez de l’occasion pour inspecter votre toiture, à la recherche de bris.

 

7. Désinfecter les poubelles

Véritables paradis des germes et de la moisissure, vos poubelles doivent être nettoyées et désinfectées régulièrement, pour votre santé et celle des autres occupants de votre résidence. Afin d’effectuer efficacement cette tâche, assurez-vous d’employer un produit nettoyant antibactérien. Une fois par année, nettoyez vos bacs à ordures.

 

8. Désobstruer les drains

Les cheveux et les produits de toilette qui s’accumulent dans la douche, les dépôts de nourriture emprisonnés dans votre lave-vaisselle et votre évier de cuisine… Ces éléments contribuent à boucher le système de tuyauterie de votre maison. Pour nettoyer vos drains, éliminez manuellement les cheveux et utilisez un débouche-tuyau de plomberie, au besoin. Pour désobstruer un drain bouché, employez un produit spécifique ou faites appel à un professionnel.

 

9. Travaux saisonniers : Entretenir le garage, le patio et l’allée centrale

L’entretien de l’extérieur de votre propriété est tout aussi important que celui de son intérieur. Éloignez les nuisibles en nettoyant votre garage tous les mois et en dégageant votre patio et votre allée centrale. Les feuilles humides, la mousse et les excréments d’oiseaux peuvent abimer la peinture et les matériaux extérieurs. Prévenez leur détérioration en nettoyant fréquemment votre terrasse et tous les autres éléments de votre aménagement paysager. Lors de cet entretien, jetez aussi un œil aux fondations de votre propriété, à la recherche de fissures, de trous et de glissements de terrain. L’inspection fréquente de l’extérieur permet de faciliter et d’alléger l’entretien de la maison à l’automne et au printemps !

 

10. Dépoussiérer les murs, les portes et les encadrements

Pour assurer la santé de tous les occupants de votre maison, vous devez maintenir une bonne qualité de l’air. La poussière, bien que banale en apparence, renferme plusieurs composants nocifs qui peuvent aggraver les maladies pulmonaires et causer de l’asthme et des allergies. Ainsi, chaque mois, veillez à dépoussiérer les murs, les plafonniers, les portes, les encadrements et toutes les surfaces difficiles à atteindre (derrière les canapés, les pourtours du réfrigérateur, vos cadres, vos ventilateurs de plafond, etc.).

 

Les tâches réservées aux experts

Bien que vous soyez en mesure d’effectuer un bon nombre de tâches par vous-même, certains travaux doivent être réalisés par des professionnels. C’est notamment le cas des tâches plus complexes qui nécessitent des habiletés spécifiques afin de prévenir les dangers pendant et après l’installation. Par exemple, vous devez toujours avoir recours aux services d’experts pour les travaux de plomberie et d’électricité dans votre immeuble.

 

De plus, en ayant recours aux services d’un professionnel pour effectuer ces tâches, vous aurez la tranquillité d’esprit. En effet, vous saurez que vos installations sont conformes et, ainsi, contribuent à réduire les risques qu’un sinistre se produise à la suite d’un défaut de l’appareil ou d’un mauvais entretien.

 

Finalement, si vous envisagez des rénovations importantes de votre bâtiment ou de ses dépendances, communiquez avec votre assureur. Dans certains cas, vous devez l’aviser dans les 30 jours suivant le début des travaux. Ce dernier pourra faire les ajustements nécessaires à votre contrat d’assurance habitation pour que vous ayez la couverture adaptée à vos nouveaux besoins. 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média