Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 décembre 2021

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Première séance du Conseil jeunesse de la MRC Rimouski-Neigette

PREMIÈRE DANS L’EST-DU-QUÉBEC

Le tout premier Conseil jeunesse intermunicipal (CJI) de la MRC de Rimouski-Neigette

©Photo : gracieuseté

Les 10 membres sont Daphné Messner Laverdière, Émeline McDuff, Gabriel Gionet, Alex Nadeau, Geneviève Dubé, Laurie Arbour-Bérubé, Émilie-Rose Vitkauskas, Cathie Lacasse-Pelletier. Absents de la photo : Marissa Ruggere et Julien Duchesne.

Le tout premier Conseil jeunesse intermunicipal (CJI) de la MRC de Rimouski-Neigette a tenu sa première séance de travail le 20 novembre à Rimouski.

Formé de jeunes de 16 à 29 ans appelés à devenir la voix de la jeunesse du territoire Rimouski-Neigette, ce conseil regroupe 10 conseillers choisis parmi les 27 candidatures reçues. Actuellement, le CJI compte une représentante de la ruralité et neuf jeunes de Rimouski.

Les critères de sélection visaient notamment la diversité et la représentativité des jeunes en fonction du territoire. Il s’agit de l’un des rares conseils jeunesse dans une MRC au Québec et le premier dans l’Est-du-Québec.

Cette première rencontre du CJI en personne a permis aux conseillers jeunesse de rencontrer plusieurs élus, dont le préfet de la MRC et maire de Saint-Anaclet-de-Lessard, Francis St-Pierre, le nouveau maire de la Ville de Rimouski, Guy Caron, ainsi que les nouveaux conseillers municipaux de Rimouski. Plusieurs membres du comité de suivi de la politique jeunesse de la MRC étaient également présents dont la jeune conseillère municipale de Saint-Anaclet-de-Lessard, Vanessa Lepage-Leclerc.

« Les 15-30 ans représentent environ 16 % de la population de la MRC. La création d’un conseil jeunesse pour notre territoire allait donc de soi pour développer un canal de communication privilégié afin de recueillir l’opinion des jeunes et les impliquer dans le monde municipal. Grâce à cette initiative, nous souhaitons que des projets PAR et POUR les jeunes se multiplient dans nos municipalités. L’objectif de l’aspect intermunicipal du projet est d’arriver à mettre en commun les efforts pour développer des projets qui touchent une ou plusieurs municipalités afin que notre territoire devienne encore plus attirant, intéressant et dynamique pour nos jeunes », affirme le préfet, Francis St-Pierre.

Avec ce premier CJI en place, il est souhaité que des jeunes de l’ensemble du territoire démontreront rapidement leur intérêt à s’impliquer dans cette démarche, soit en posant leur candidature à la prochaine campagne de recrutement ou dès maintenant en participant activement lorsque le CJI les sollicitera pour connaître leurs points de vue sur différents sujets et projets.

Les rencontres régulières du CJI débuteront dès décembre et se tiendront toutes les six à huit semaines. Dans un premier temps, avec les responsables du volet jeunesse de la MRC, les conseillers jeunesse devront déterminer la forme et le fonctionnement qu’ils souhaitent pour le CJI. Par la suite, ils souhaitent organiser des rencontres dans les municipalités rurales du territoire afin d’en apprendre plus sur les différentes réalités de leur milieu.

« Comme ce projet de conseil jeunesse n’a jamais été fait dans la MRC, tout est à faire et à mettre en place, et c’est ce qui est vraiment stimulant pour les jeunes. Ils seront les cocréateurs de ce magnifique projet et c’est vraiment un beau legs pour les jeunes de notre territoire ! », conclut le préfet.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média