Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

11 janvier 2022

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Alain Ross : un passionné d’archives

RECONNAISSANCE

Alain Ross : un passionné d’archives

©Photo : gracieuseté - Guillaume Marsan

Alain Ross a été reconnu par Bibliothèque et Archives nationales du Québec dans le cadre du 100e anniversaire des Archives nationales.

Un Rimouskois a été honoré dans la cadre du 100e anniversaire des Archives nationales. Alain Ross est maintenant considéré comme un ambassadeur de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Alain Ross a commencé à s’intéresser aux archives il y a une vingtaine d’années alors qu’il faisait des recherches sur la généalogie de sa famille.

« Je suis allé plus loin que la généalogie. Dans les archives des greffes des notaires, on trouve énormément de contrats à partir du régime français. Il y avait déjà des notaires qui étaient dans la région  de Rivière-Ouelle et du Kamouraska et ils se déplaçaient à Rimouski. On peut retrouver énormément d’information sur l’histoire et le vécu des gens de l’époque », explique-t-il.

Monsieur Ross est maintenant considéré comme un ambassadeur de Bibliothèques et Archives nationales du Québec. Pour souligner sa participation à plusieurs projets de mise en valeur archivistiques dans la région au fil des ans, la conservatrice et directrice générale des Archives nationales à BAnQ, Hélène Laverdure, lui a adressé une lettre hommage.

« J’ai été un peu surpris. Ça me fait énormément plaisir. Je fréquente assez régulièrement les archives à Rimouski. Je m’amuse à documenter une série d’informations par rapport à l’histoire de la ville », indique le Rimouskois.

Illustrateur retraité, Alain Ross a notamment été spécialisé en patrimoine.

« J’ai eu l’occasion de travailler avec des archéologues et des historiens. Ça m’a donné la piqure », raconte-t-il.

Un citoyen engagé

Même s’il n’est plus sur le marché du travail, le passionné d’histoire est toujours très engagé dans sa communauté. Il s’occupe notamment du montage et du démontage des expositions à la galerie d’art Léonard-Parent et il donne des cours de peinture pour le service des loisirs de la Ville de Rimouski. Monsieur Ross été cocommissaire de l’exposition « Rimouski, de la seigneurie à la ville, 325 ans d’histoire ».

« Nous avons fabriqué un plan du centre-ville de Rimouski de ses débuts jusqu’aux années 1900. Nous avons pu constater l’évolution de ce centre-ville. Ça a aussi permis de documenter certains bâtiments qui existent toujours, par exemple les anciennes maisons seigneuriales des seigneurs Lepage », souligne-t-il.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec compte 10 succursales à travers la province, dont une à Rimouski. Selon Alain Ross, ce service est indispensable pour la communauté.

« Leur objectif est de conserver les archives et de les mettre à la disposition de la population. À Rimouski, par exemple, plusieurs s’intéressent à la généalogie de leurs ancêtres. En fréquentant Bibliothèque et Archives nationales, ils peuvent trouver beaucoup de choses concernant l’histoire de leurs ancêtres. Ça permet de conserver la mémoire collective de notre société », dit-il.

Le Rimouskois ajoute que les archives peuvent aider à mieux comprendre ce que l’on vit aujourd’hui.

« Il y a des parallèles que l’on peut faire. Dans les archives, on va retrouver plusieurs informations concernant des pandémies qu’il y a eu antérieurement et qui ont touché la grande région de Rimouski. On peut voir comment ça s’est étendu et comment la population a réagi. On trouve même des documents aussi vieux que la période de l’arrivée des seigneurs Lepage. On parle des années 1700 », conclut-il.

Commentaires

12 janvier 2022

COLOMBE BROSSEAU

Félicitations ! Alain. Mon ancêtre Marie-Josephte Haussmann s'est mariée à Rivière-Ouelle en 1800 au notaire William Pitt. Un de ses descendants Atchez Pitt fut maire de Trois-Rivières durant le règne de Maurice Duplessis. Ma grand-mère se nommait Marie-Reine Pitt, L'historien Paul-Henri Hudon a écrit: "La famille Haussman de Rivière-Ouelle". Bonne Année ! 2022 ;-))) GRAND MERCI !

13 janvier 2022

Andrée Dionne

Cher beau-frère, C’est un hommage plus que mérité. Félicitations!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média