Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

15 janvier 2022

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

L’Arbre de vie toujours en attente pour une réouverture

SERVICE COMMUNAUTAIRE

En 2019, l’Arbre de vie a enregistré un peu plus de 4200 visites.

©Photo : L’Avantage Annie Levasseur

En 2019, l’Arbre de vie a enregistré un peu plus de 4200 visites.

La direction de l’Arbre de vie est toujours en attente d’une diminution des cas de COVID-19 pour une réouverture permanente de sa maison. Les activités de l’organisme sont annulées depuis le début de la pandémie en mars 2020. 

C’est la première fois depuis son ouverture, il y a 38 ans, que l’Arbre de vie se voit obligé de fermer la porte de sa maison pour une aussi longue période. Ce service communautaire vient en aide aux personnes qui vivent des situations difficiles.

« Nous avons ouvert pour quatre semaines à l’automne. À cause des règles sanitaires, nous avons été obligés de refermer. C’est difficile pour nous de ne pas être disponibles pour aider nos bénéficiaires pendant cette période. Nous sommes toujours là, mais la pandémie nous force à faire des choses que nous n’aimons pas », affirme le président de l’Arbre de vie, Gilles Tanguay.

Pour l’instant, la réouverture est prévue le 28 février si les mesures sanitaires le permettent. « Je dis à nos bénéficiaires de garder espoir et de tenir le coup. Je souhaite que ces difficultés puissent les aider à devenir plus forts. Nous voulons protéger autant nos bénéficiaires que nos bénévoles. Quand nous ouvrons la maison, nous ne savons jamais combien de personnes vont venir. Notre espace est très fonctionnel normalement, mais la pandémie apporte d’autres exigences », mentionne monsieur Tanguay.

En temps normal, l’Arbre de vie offre deux repas par jour du lundi au vendredi. En 2019, l’organisme communautaire a enregistré environ 4200 visites. Il a fourni un peu plus de 4000 repas et effectué 2000 dépannages alimentaires. Les différentes activités ont rejoint des centaines de personnes.

« Nous sommes une porte ouverte pour les personnes qui ont besoin de briser leur solitude, de prendre un bon repas, de fraterniser avec d’autres, de vêtements ou de poser des questions. La maison demeure ouverte pour ceux qui ont des besoins urgents. Nous travaillons en collaboration avec la santé publique. Nous ne voulons surtout pas générer une éclosion », explique le président.

Le service communautaire peut compter sur une quarantaine de bénévoles pour ses activités et la préparation des repas. Ils sont en majorité âgés de plus de 70 ans.

 « Nous sommes une grande famille avec les bénévoles et les bénéficiaires. En temps de pandémie, il y a une certaine crainte concernant la contamination de la part de nos bénévoles. Ils sont plus réticents, mais nous savons que nous allons pouvoir compter sur eux lors de notre réouverture. Je veux les faire venir lorsque ce ne sera pas dangereux pour eux étant donné qu’ils font partie des plus vulnérables », conclut Gilles Tanguay. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média