Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

17 janvier 2022

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Harold LeBel s’oppose aux fermetures et ouvertures à répétition des restaurants

RESTRICTIONS SANITAIRES

Le député de Rimouski, Harold LeBel estime que la CAQ doit donner un répit aux restaurateurs.

©Photo : gracieuseté

Le député de Rimouski, Harold LeBel, estime que la CAQ doit donner un répit aux restaurateurs.

Le député de Rimouski, Harold LeBel, estime que la CAQ doit donner un répit aux restaurateurs.

« Si le gouvernement de la CAQ a un tant soit peu de la reconnaissance pour les restaurateurs, il doit à tout prix leur donner dès maintenant un échéancier de réouverture ! » Le député de Rimouski à l’Assemblée nationale, Harold LeBel, s’inquiète du sort des restaurateurs québécois et particulièrement de ceux de sa circonscription.

Ces derniers subissent depuis bientôt deux ans fermetures et réouvertures, comme bien des secteurs de l’économie, mais en plus, les annonces de dernière minute du gouvernement leur font perdre non seulement de l’argent, mais aussi des stocks. « La fermeture des salles à manger l’avant-veille du jour de l’An a été particulièrement cruelle. Traditionnellement, il s’agit d’un dernier moment d’affluence pendant quelques semaines, puisque les gens prennent souvent une pause de sorties après les fêtes. Il y a fort à parier que nombre d’établissements ont ainsi essuyé une perte importante », estime le député.

Il rappelle d’ailleurs que les restaurateurs se sont conformés aux consignes, malgré les coûts encourus : « Les restaurateurs ont largement collaboré pour assurer la sécurité sanitaire de leurs clients. Ils ont d’abord accepté de sacrifier une partie des places à la clientèle pour respecter les règles de distanciation, ensuite d’installer des Plexiglas, contrôler les passeports vaccinaux alors qu’ils manquent déjà de personnel. Comme le déclarait l’un d’entre eux à un média récemment, ils ne peuvent pas toujours être les premiers à fermer et les derniers à rouvrir. Le gouvernement doit cesser de jouer au yoyo avec cette industrie, une pratique qui contribue à amplifier l’exode de main-d’œuvre. »

Harold LeBel propose donc que la CAQ annonce dès maintenant la date de la réouverture des restaurants pour leur permettre de se préparer. « Les restaurateurs ont su démontrer que nous pouvions fréquenter leurs établissements sans risque majeur de contracter le virus. On peut d’ailleurs constater qu’il en va de même dans les salles de spectacles du Québec, qui écopent justement elles aussi de fermetures et de réouvertures à répétition », soutient le député de Rimouski.

Commentaires

18 janvier 2022

Guy Perron

N'oubliez pas les bars et Gym.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média