Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 janvier 2022

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Rimouski dépose un appel d’intérêt pour son service de traversier

RIMOUSKI-FORESTVILLE

Le catamaran CNM Évolution.

©Photo : L'Avantage-Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Le catamaran CNM Évolution relie Rimouski à Forestville depuis 1997. L’entreprise de Hilaire Journault n'a pas offert de service l'été dernier.

En assemblée le 17 janvier, le conseil municipal de Rimouski a voté une résolution autorisant la Société de Promotion Économique (SOPER) à aller de l’avant avec un appel d’offres permettant le dépôt de soumissions visant à rétablir le service de traversier entre Rimouski et Forestville en 2022.

Le maire de Rimouski Guy Caron n’exclut aucune possibilité quant à l’éventuel opérateur de la traverse Rimouski-Forestville, celui-ci pourrait changer.

« La résolution fait en sorte que la Ville appuie les efforts de la SOPER pour procéder à l’équivalent d’un appel d’offres pour le rétablissement d’un service de traversier. Maintenant, le service n’est pas défini, le traversier lui-même n’est pas défini. En ce qui a trait au service qui existait auparavant, l’opérateur du CNM Évolution pourrait postuler pour cet appel d’offres, mais la résolution et le travail de la SOPER ne visent pas un traversier ou un bateau spécifique, mais visent à rétablir le service entre les deux rives. En gros, il s’agit de trouver des opérateurs souhaitant aller de l’avant avec ce projet », précise M. Caron.

Le maire précise que l’homme d’affaires matanais Hilaire Journault, actuel propriétaire du CNM Évolution, pourrait se manifester, ce qui n’est pas exclu. « Ce qui compte pour nous, c’est que le service soit rétabli et c’est l’intention de cette résolution », dit-il.

La résolution du conseil municipal de Rimouski mentionne entre autres que ce service est un maillon important de l’offre touristique. On y mentionne aussi que la traverse entre Rimouski et Forestville est indispensable pour l’offre de services complémentaires interrives et qu’elle facilite l’accès aux territoires limitrophes que sont Charlevoix, Saguenay - Lac-Saint-Jean, Gaspésie, Îles-de-la-Madeleine et les provinces maritimes, tout en permettant les échanges économiques entre les deux rives, notamment par la mobilité des travailleurs.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média