Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

21 janvier 2022

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

L’Aéroport régional de Mont-Joli a connu une bonne année

BILAN 2021

La Régie intermunicipale de l’aéroport de Mont-Joli enregistre un bilan positif pour 2021. 

©Photo : gracieuseté

La Régie intermunicipale de l’aéroport de Mont-Joli enregistre un bilan positif pour 2021.

Malgré le contexte de pandémie, la Régie intermunicipale de l’aéroport régional de Mont-Joli présente des résultats positifs pour l’année 2021.  

L’aéroport a su s’adapter et maintenir les liaisons essentielles à de nombreux travailleurs. Un surplus budgétaire de 587 000 $ est comptabilisé pour 2021. Aucune quote-part n’a été requise depuis sa création en 2002. 

Au niveau des vols, l’Aéroport régional de Mont-Joli a enregistré 7 293 départs et arrivées, assurant le service auprès de 42 052 passagers. En 2019, la Régie avait annoncé une année record avec 67 431 passagers et 9 119 mouvements, mais l’année 2020 s’était soldée par un total de 24 356 passagers et de 5 552 mouvements en raison des restrictions sanitaires. 

« Ces résultats sont surprenants compte tenu de la situation de pandémie et de ses impacts sur le transport par avion en général. L’année 2020 a été difficile pour tout le secteur et on voit que l’on revient tranquillement à un achalandage prépandémie. L’Aéroport régional de Mont-Joli se positionne clairement comme pôle régional en transport aérien », souligne le président de la Régie, Bruno Paradis.  

Les récents investissements financés en grande partie par Transports Canada ont permis à l’aéroport d’atteindre ces résultats. En 2018, un montant de 6 M $ remis par le fédéral a permis l’agrandissement de la piste, qui est passée de 5 000 pieds à 6 000 pieds, ouvrant la voie à de plus gros transporteurs. L’année suivante, 1,5 M $ ont été octroyés pour des travaux d’aménagement à l’intérieur du terminal, entre autres pour la section des comptoirs et départs et l’acquisition d’équipement mobile. De nouvelles liaisons ont également été ajoutées en 2018. Elles permettaient entre autres de rejoindre Cancún, la République dominicaine, Paris, la Floride et Cuba, ce qui a été très apprécié par les citoyens du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie et qui a permis de rejoindre une nouvelle clientèle. 

« C’est en effet un nouvel élan que l’on a senti dans les trois dernières années. Bien que la pandémie nous ait causé quelques maux de tête, on regarde l’avenir avec beaucoup d’optimisme et d’ambition. Jouer un rôle d’importance dans le transport par avion dans l’Est-du-Québec est primordial pour nous. En plus, on travaille à mettre en place un véritable pôle de transport régional qui comprendra une section terminus pour le transport par autobus adapté et collectif », déclare monsieur Paradis.  

L’aéroport régional a pu compter sur deux autres importants investissements du gouvernement du Canada, soit un montant de 11 M $ pour la réhabilitation de la piste 06-24 et ses voies de circulations, ainsi que pour l’agrandissement du tablier. Les 7,2 M $ supplémentaires ont été utilisés pour la construction d’un terminal d’arrivée et l’agrandissement de l’abri polyvalent.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média