Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

21 janvier 2022

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Objectif atteint pour le projet de financement d’une grange ancestrale dans La Mitis

PROJET COMMUNAUTAIRE

La campagne de sociofinancement « Une grange ancestrale pour cultiver l’avenir » a permis d’amasser 21 000 $.

©Photo : gracieuseté

La campagne de sociofinancement « Une grange ancestrale pour cultiver l’avenir » a permis d’amasser 21 000 $.

La campagne de financement participatif ayant pour thème « Une grange ancestrale pour cultiver l’avenir » a été un succès. Elle avait pour objectif de soutenir le démarrage des deux entreprises qui se partagent une terre et des installations.

La ferme fruitière Les Calembours et la ferme maraîchère Vue d’en Haut ont lancé la campagne de sociofinancement le 15 novembre via la plateforme La Ruche. Elle s’est terminée le 9 janvier et a permis aux deux entreprises d’amasser 21 060 $, soit un peu plus que leur objectif initial de 20 000 $. Puisque la campagne est réussie, cette somme se voit également bonifiée d’un montant supplémentaire de 20 000 $ provenant du Fonds Mille et Un pour la jeunesse. 

Les fonds amassés permettront aux deux fermes de rénover la grange ancestrale présente sur le site pour en faire un espace de travail, mais aussi de formation pour les jeunes âgés de 15 à 29 ans. Les lieux incluront un atelier de mécanique et une salle de conditionnement qui comprend des chambres froides ainsi que de l’équipement de lavage et de séchage. L’espace permettra d’accueillir divers organismes de la région qui œuvrent auprès de la jeunesse, tel que la Maison des jeunes Gaëlle Toanen, pour leur partager l’engouement des deux fermes envers l’agriculture biologique, la production fruitière et la production maraîchère. 

Les deux entreprises souhaitent remercier les 190 personnes et entreprises qui ont participé à la campagne de sociofinancement.  

« Nous sommes vraiment touchés par ce support. Nous remercions chaleureusement et sincèrement ceux et celles qui nous ont encouragés et qui nous permettent d'établir nos fermes sur des bases solides. C’est un énorme coup de pouce pour l’établissement de la relève agricole que nous sommes, pour la promotion de l’agriculture biologique et pour la préservation du patrimoine bâti », mentionne la copropriétaire de la ferme Les Calembours, Alysse Grenier-Denis. 

Les personnes qui souhaitent en connaître davantage sur la Ferme Vue d’en Haut et son offre d’abonnements estivaux de fruits et légumes sont invitées à consulter leur site web www.fermevuedenhaut.com. Les inscriptions aux abonnements commenceront le 1er février. Dans la même optique, ceux et celles qui souhaitent en savoir plus sur la ferme fruitière Les Calembours et leur offre d’autocueillette sont invités à les suivre sur leurs médias sociaux www.facebook.com/LesCalembours.  

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média