Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Tribune libre

Retour

16 février 2022

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

La vie amoureuse des animaux

SCIENCE ET VIE SUR TERRE par Richard Flament

Un couple d’inséparables.

©Photo : gracieuseté

Un couple d’inséparables.

En cette semaine marquée par la Saint-Valentin, on fête la vie amoureuse. Une vie qu’on idéalise souvent par une relation entre deux individus inséparables et unis pour la vie. Cette notion de couple inséparable, qui peut faire rêver, est en réalité un cas plutôt rare dans le règne animal.

En effet, la monogamie ne touche qu’à peine 2 % de l’ensemble des espèces animales et 9 % des mammifères.

Chez les animaux, l’un des buts primordiaux dans leur vie est de s’accoupler avec un partenaire sexuel afin de produire une descendance. À partir de là, les deux partenaires vont entretenir une relation temporaire ou longue. Cette relation diffère grandement suivant les types d’espèces animales. Par exemple, la notion de couple stable, ou monogamie, est un cas rare qui s’observe généralement chez les oiseaux, quelques primates ou encore chez les castors. Une espèce en particulier d’oiseaux porte même le nom d’inséparables, dû au fait que lorsqu’un couple se forme, c’est pour la vie.

Outre les relations monogames, les animaux peuvent être également polygynes. C’est le fait d’avoir principalement un mâle reproducteur pour plusieurs femelles reproductrices. On retrouve ce type de relations chez les gorilles ou encore les lions. Dans ce cas, on parle de harems.

Avant d’entamer une relation dans le but de se reproduire, il est essentiel pour de nombreux animaux d’avoir une période de séduction appelée parade nuptiale. La parade a pour but de séduire le partenaire afin de le convaincre de s’accoupler avec. Certaines de ces parades sont grandioses. Elles s’observent beaucoup chez les oiseaux. En effet, certains oiseaux avant de s’accoupler vont créer de véritables sculptures faites de branches, de fleurs et de plantes en tout genre pour séduire leur partenaire. D’autres vont miser sur leur physique irréprochable en arborant un plumage coloré et démesuré. D’autres n’hésitent pas à danser avec de vraies chorégraphies ! Des danses nuptiales qu’on retrouve aussi chez les araignées, mais avec une fin tragique, car souvent la femelle mange le mâle à la fin de l’accouplement…

En somme, chaque espèce à son propre mode de fonctionnement concernant leur vie amoureuse. La diversité des arguments de séduction présents chez les animaux est une source inépuisable, alors n’hésitez pas à innover pour séduire une ou un partenaire !

Richard Flament - Étudiant au doctorat en biologie évolutive à l’UQAR

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média