Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

20 avril 2022

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Québec solidaire promet d’améliorer la mobilité

FIN DE SERVICE DE TRANSPORTS ESSENTIELS

Carol-Ann Kack, candidate à l’investiture de Québec solidaire.

©Photo : gracieuseté

Carol-Ann Kack, candidate à l’investiture de Québec solidaire.

Le Centre d’action bénévole Rimouski-Neigette annonçait récemment qu’il devrait cesser d’offrir son service de raccompagnement aux personnes bénéficiant de l’aide sociale à compter du 30 avril. C’est le manque de financement au kilométrage qui en est la cause.

En réaction à cette nouvelle, Carol-Ann Kack, candidate à l’investiture de Québec solidaire Rimouski exprime qu’il est temps d’entrer dans une nouvelle ère concernant la mobilité des personnes. Elle commente : « Il est inconcevable qu’en 2022 certaines personnes n’aient pas les moyens de se rendre à des rendez-vous essentiels par faute de desserte ou un coût trop élevé pour l’utilisation du transport en commun. Cette annonce est tragique pour les gens qui bénéficient de ce service, et Québec solidaire continuera de mettre de la pression pour que les organismes puissent recevoir le financement nécessaire pour assurer la continuité de ce service. Toutefois, cela met aussi en lumière la nécessité de s’attaquer à la question du transport en commun dans la région. »

Pour y arriver, Québec solidaire propose de doubler l’enveloppe budgétaire dédiée au financement du transport en commun régional au Québec. Celle-ci passerait de 18,3 M $ à 37 M $. Un tel financement permettrait l’amélioration et l’élargissement des trajets déjà existants en plus de réduire considérablement le coût du transport.

Pour Carol-Ann Kack, il est inadmissible que les personnes les plus vulnérables soient à nouveau victimes d’exclusion : « C’est incontournable, on va devoir investir massivement dans le transport en commun, et pas uniquement dans les grands centres. C’est nécessaire pour la transition écologique, mais c’est aussi une question d’équité et de justice sociale. Ça fait des années que des améliorations au niveau des trajets et du coût du transport en commun sont demandées dans Rimouski et les villages de la MRC, les élus nous le disent, ils ont besoin du soutien de Québec pour y arrive. Pour aider la population à faire face à la crise du coût de la vie et faire notre part face à la crise climatique, ça nous prend un réel plan de mobilité des personnes sur notre territoire. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média