Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

09 mai 2022

Mireille Lévesque - mlevesque@lexismedia.ca

Salle conquise et presque comble pour « 40 ans et quatre chefs »

ENSEMBLE ANTOINE-PERREAULT

Guylaine Tanguay et le chef Renaud Bouillon, juste avant le spectacle du 7 mai 2022 à la salle Desjardins-TELUS.

©Photo : gracieuseté

Guylaine Tanguay et le chef Renaud Bouillon, juste avant le spectacle du 7 mai 2022 à la salle Desjardins-TELUS.

L’Ensemble Antoine-Perreault a enfin fêté ses 40 ans, après deux remises de spectacle, en compagnie de l’artiste invitée Guylaine Tanguay devant un public nombreux et enthousiaste le samedi 7 mai à la salle Desjardins-TELUS.

Guylaine Tanguay, fébrile, 30 minutes avant le début de l’événement, confiait au journal L’Avantage : « En ce moment, à cause des remises liées à la pandémie, je gère deux tournées de spectacles en même temps en plus d’enregistrer un album. C’est reparti en fou ! Mon horaire est décortiqué aux 10 minutes. Hier soir, quand je suis arrivée et que j’ai entendu l’Ensemble Antoine-Perreault jouer, mes épaules se sont abaissées, je me suis assise et déposée, et je me suis dit que je pourrais profiter pleinement du moment en souriant, et juste chanter, que ce serait suffisant, que je n’aurais pas besoin de courir partout sur la scène. Je me sens avec eux comme quand j’étais toute petite avec une petite jupe en train de courir au vent dans la cour au soleil, sans masque. »

La première partie instrumentale dirigée en alternance par les quatre chefs qui ont encadré les musiciens de l’Ensemble Antoine-Perreault à travers le temps a semblé apporter cette même bouffée d’air frais calmante à l’assistance. La salle était exemplairement concentrée, donnant toute l’attention possible à l’orchestre, pour se manifester ardemment uniquement lors des applaudissements ponctuant les pièces. Michel Leblanc, Renaud Bouillon, Gabriel Dionne et David Coulombe ont fait découvrir des mélodies d’un répertoire varié qui allait tant du côté des classiques que des succès grand public selon les choix préalables de chaque chef.

Lorsque Guylaine Tanguay s’est jointe au groupe en deuxième partie, elle semblait effectivement posée. D’ailleurs, elle a livré les premières pièces assise, sereine et en harmonie avec l’Ensemble. Elle a toutefois, en restant dans la simplicité, très rapidement dynamisé la salle, l’entraînant à taper des mains, à chanter et même yodler avec elle. Les chansons qu’elle a présentées avaient préalablement été choisies dans son répertoire par le chef d’orchestre actuel, Renaud Bouillon : des coups de cœur grand public comme I will always love you (Whitney Houston), des pièces populaires comme Ring of fire (Johnny Cash) ou Jolene (Dolly Parton) et d’autres destinées aux mamans avant la fête des Mères ainsi que Prière d’une mère (Julie Daraîche).

À la suite d’une ovation et d’un rappel chaleureux du public, Guylaine Tanguay clôturait l’événement en remerciant l’Ensemble Antoine-Perreault pour cette soirée hors du commun pour elle et en annonçant son bonheur de revenir sur les planches de la salle Desjardins-TELUS le 10 février 2023 dans le cadre de la tournée liée à une trilogie d’albums qu’elle complétera à l’automne 2022 : À ma façonGinette à ma façon, Céline à ma façon, Vos coups de cœur à ma façon.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média