Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

13 mai 2022

Mireille Lévesque - mlevesque@lexismedia.ca

Plus de 39 M $ pour le Port de Rimouski

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, en conférence de presse ce 13 mai.

©Photo Journal L’Avantage – Mireille Lévesque

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, en conférence de presse ce 13 mai.

Les travaux débuteront en 2026, ainsi que l’annonçait Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, en conférence de presse à l’édifice Novarium de Rimouski ce 13 mai.

La somme de 39 315 750 $ promise par le gouvernement vise à consolider, comme le mentionnait la ministre, les vocations commerciale, touristique et scientifique du Port de Rimouski. Les travaux permettront de réaménager les infrastructures portuaires, de redonner aux citoyens un accès unique au fleuve, de garantir une place à quai au navire scientifique rimouskois de recherche en biotechnologie le Coriolis II. Normalement, il accoste en Nouvelle-Écosse, mais pourra le faire en tout temps ici même. « Le quai est commercial du Port de Rimouski a 430 mètres de long, il s’agit du plus long quai du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, soulignait Chantal Rouleau, il y a donc de la place si on s’en occupe pour accueillir encore plus de bateaux. »

Elle affirme que le quai est commercial a été inspecté, comme le quai éperon, par une firme externe et qu’il a une bonne durée de vie, mais qu’il nécessite des travaux d’entretien réguliers pour le maintenir en bon état. La jetée ouest transversale du quai qui, quant à elle est exposée aux intempéries et à la forte agitation des vagues, s’est désagrégée au point de mener à une fermeture progressive depuis 1995 jusqu’à une fermeture complète en 2015. Les travaux la remettront en état de servir et en feront un espace citoyen propice aux randonnées piétonnes, à vélo à la pêche et aux visites touristiques.

Les investissements annoncés aujourd’hui s’inscrivent dans le Plan stratégique 2021-2026 de la Société portuaire du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, mandatée pour gérer, exploiter et développer les ports de l’Est-du-Québec, soit ceux de Gros-Cacouna, Rimouski, Matane et Gaspé. Une enveloppe complète de 163 M $ est prévue pour favoriser le développement économique des quatre ports et le montant de 39 315 750 $ est issu de cette enveloppe. D’ailleurs, le gouvernement du Québec a annoncé le 12 mai, un investissement de 10 714 750 $ afin de consolider la vocation commerciale et industrielle du port de Gros-Cacouna.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média