Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

01 juin 2022

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Pascal Bérubé atteint un record de satisfaction

MATANE-MATAPÉDIA - LA MITIS

Le député Pascal Bérubé.

©Photo : gracieuseté

Les élections sont de bon augure pour le député Pascal Bérubé.

Un sondage réalisé par la firme Léger confirme que le député Pascal Bérubé a la cote chez les électeurs de son comté, puisque 92 % des répondants sont satisfaits de son travail.

Fort de ses 15 ans de vie politique, le député péquiste de Matane-Matapédia a obtenu d’excellents résultats lors d’un sondage téléphonique demandé par le Parti Québécois pour connaître les intentions de vote. Parmi les 300 répondants de sa circonscription électorale, 92 % ont mentionné être satisfaits, voire très satisfaits du travail de Bérubé en Matanie comme dans La Matapédia.

Le président de la firme de sondage, Jean-Marc Léger, n’hésite pas à parler de record de satisfaction politique. « Ça fait 35 ans que je fais ce métier et c’est le taux le plus élevé que j’ai mesuré de satisfaction et de bonnes opinions à l’égard d’un député dans tout ce que j’ai fait dans ma carrière. Pascal Bérubé est un phénomène en soi. Un député qui est apprécié de ses gens depuis de nombreuses années. »

Quant au principal concerné, il accueille positivement la nouvelle en se disant encouragé pour les élections provinciales à venir en octobre. « Ça fait 15 ans que je suis député dans La Matanie, 10 ans dans La Matapédia cette année, je voulais valider. Les résultats sont impressionnants, je ne m’attendais pas à autant que cela. […] Ça fait plaisir, ça m’encourage et j’espère que cela va se traduire par un appui cet automne dans le cadre de ma campagne électorale », exprime celui qui a remporté les dernières élections avec près de 70 % des voix.

Le député Pascal Bérubé explique son succès par la proximité qu’il priorise avec la communauté et le service qu’il offre aux citoyens. « Quand les gens choisissent de nous appeler à notre bureau de circonscription, c’est comme une clinique sans rendez-vous pour faire une analogie avec la médecine. Nous ne savons jamais à quoi ressemblera notre journée. Les gens qui nous contactent considèrent que nous sommes la meilleure personne pour faire avancer leur dossier, ou que nous sommes leur dernier recours parfois », admet-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média