Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 juin 2022

Mireille Lévesque - mlevesque@lexismedia.ca

Une journée dédiée aux idées visionnaires à Rimouski

RENDEZ-VOUS DE L’INNOVATION DE L’EST-DU-QUÉBEC

Le maire de Rimouski, Guy Caron, en compagnie de Jean-Christian Methot d’INNOV EXPORT PME, venu présenter un robot collaboratif.

©Photo : L’Avantage – Mireille Lévesque

Le maire de Rimouski, Guy Caron, en compagnie de Jean-Christian Methot d’INNOV EXPORT PME, venu présenter un robot collaboratif.

L’Espace d’accélération et de croissance du Bas-Saint-Laurent tenait la 3e édition des Rendez-vous de l’Innovation de l’Est-du-Québec ce 14 juin de 9 h à 17 h au Centre de congrès de l’Hôtel Rimouski, tout juste après une présence à Matane et Rivière-du-Loup.

Accueillis 15 minutes avant l’ouverture de l’événement, les journalistes ont pu profiter d’une séance de « rencontres express » avec les entrepreneurs qui participaient, entre autres pour faire connaître leur projet d’innovation, trouver des « maillages » d’affaires et réseauter, puisque les congressistes attendus étaient principalement constitués d’entrepreneurs au parcours atypique, de partenaires potentiels, d’organismes de soutien (accompagnement et financement) et de fervents de nouvelles technologies.

Parmi les entreprises participantes, on découvrait INNOV EXPORT PME, venue présenter un robot collaboratif pouvant exécuter des tâches répétitives et simples afin d’éviter des manipulations ennuyeuses aux employés et de contrer la pénurie de main-d’œuvre. L’automate pouvant par exemple s’adonner au déplacement d’objets, au collage, au sablage et au découpage se chiffre entre 80 000 $ et 150 000 $ selon les tâches pour lesquelles il est programmé par la firme et les accessoires fournis. « En prenant part au congrès, nous pouvons démocratiser cette technologie, la promouvoir, faire des contacts et obtenir plus de visibilité », lançait Jean-Christian Methot, ingénieur, qui confirmait que présentement environ trois robots semblables sont sur le marché, et que les prochains seraient graduellement créés à la pièce en fonction de la demande des clients.

Dans un autre secteur d’activités, la survie en plein air, Nano Traino affichait sa civière d’évacuation portative quatre saisons déjà commercialisée pour laquelle l’entreprise reçoit des demandes internationales en ce moment, notamment de l’armée – d’où l’importance de s’ouvrir à de nouveaux partenaires financiers solides selon Alexandre Byette, cofondateur. CAMM Construction faisait visiter sa microhabitation écoresponsable. Norva informait aussi sur sa manière de transformer des véhicules en moyens de transport d’aventure autonomes répondant aux besoins particuliers de ses clients qui souhaitent y travailler et y vivre. « On a de nombreuses solutions sur mesure, notait Mathieu Bouchard – concepteur – par exemple, on met en place des procédés pour récupérer le Diesel afin de chauffer l’eau, on s’organise pour que l’électricité soit régénérée pendant que vous roulez ou via l’installation de panneaux solaires. »

Quelques autres représentants d’entreprises innovantes se mêlaient aux discussions animées avec les journalistes en attendant les congressistes. D’ailleurs, des conférences attendaient aussi ces derniers, dont l’une très populaire sur Le pouvoir de l’économie bleue avec Martin Beaulieu de SOPER – NOVARIUM, Emily Charry Tissier de WhaleSeeker, Sylvain Lafrance d’Innovation Maritime et Réjean Tremblay d’ISMER. Tous les intervenants de cette 3e édition, remise depuis 4 ans en raison des règles restrictives liées à la pandémie, se montraient fébriles à l’idée d’enfin rencontrer leur public et d’échanger avec lui.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média