Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

17 juin 2022

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Maude Charron sacrée Athlète internationale de l’année

RECONNAISSANCE

L’athlète olympique rimouskoise Maude Charron, photographiée lors de l’inauguration des nouveaux locaux du PEPS en mars 2022.

©Photo Journal L’Avantage – Annie Levasseur

L’athlète olympique rimouskoise Maude Charron, photographiée lors de l’inauguration des nouveaux locaux du PEPS en mars 2022.

À l’instar de leur médaille d’or olympique, la Rimouskoise Maude Charron et Maxence Parrot ont été couronnés dans les catégories Athlète niveau international à la 49e édition du Gala Sports Québec le samedi 11 juin, au Marché Bonsecours, à Montréal.

La communauté sportive québécoise était enfin réunie en personne pour une première fois en un peu plus de deux ans. Cette 49e édition animée par le comédien et réalisateur Yan England et le médaillé olympique et ancien plongeur Alexandre Despatie, était une des plus relevées. La présentation de deux éditions de Jeux olympiques et paralympiques au cours d’une même année a fait en sorte que les athlètes et entraîneurs qui ont pris part aux récents Jeux d’été et d’hiver étaient en lice. Une situation qui a rendu la tâche du comité de sélection des candidatures encore plus ardue pour sélectionner les gagnants.

Du côté féminin, la lauréate du Maurice, l’haltérophile Maude Charron, a brillé aux Jeux olympiques de Tokyo, l’été dernier, où elle est montée sur la plus haute marche du podium au concours des moins de 64 kg. Quelques mois plus tôt, la Rimouskoise avait été sacrée championne panaméricaine avec deux records canadiens à la clé.

Quant au spécialiste du surf des neiges, Maxence Parrot, récipiendaire du volet masculin, il a excellé à sa troisième participation aux Jeux olympiques. À Pékin, en février, à l’épreuve de la descente acrobatique (Slopestyle), le Bromontois a remporté sa première médaille d’or olympique de sa carrière. Quelques jours plus tard, il montait à nouveau sur le podium, cette fois sur la troisième marche du grand saut (Big Air).

Des performances sportives d’autant plus remarquables que l’athlète est revenu à la compétition en 2019 après avoir eu un cancer, ce qui lui a aussi valu le Maurice Inspiration 2021. Les médaillées d’or olympiques Valérie Maltais (patinage de vitesse longue piste, poursuite par équipe) et Marie-Philip Poulin (hockey sur glace) ont elles aussi respectivement remporté le Maurice de Partenaire de l’année et Athlète en sport collectif. Félicitations aux athlètes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média