Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

02 août 2022

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

La doyenne de La Mitis vient de célébrer son 104e anniversaire de naissance

GERMAINE C.PARIS

Madame Germaine C.Paris soufflant sa 104e chandelle.

©Photo : gracieuseté

Madame Germaine C.Paris soufflant sa 104e chandelle.

Un événement exceptionnel et historique a marqué la journée du samedi 23 juillet à Sainte-Luce. L’ex-Mont-Jolienne Germaine C. Paris, actuellement en hébergement à la Grande Maison, a célébré devant les siens, son 104e anniversaire de naissance.

Bousculant tous les pronostics, madame Paris, malgré une cécité importante, demeure lucide dans les circonstances. Mère de dix enfants dont sept toujours vivants, elle compte aujourd’hui 14 petits-enfants et 28 arrière-petits-enfants. Elle était mariée à Albert Paris (décédé en 1961), un employé d’entretien dans l’immeuble abritant encore aujourd’hui les locaux de Postes Canada du boulevard Jacques-Cartier à Mont-Joli.

Devenue veuve à 42 ans et se retrouvant seule avec ses dix enfants dont le tout dernier âgé de six mois, madame Charrette-Paris a de facto repris le poste de son conjoint afin de veiller et subvenir au mieux-être de la famille.

Autodidacte, la centenaire était reconnue à l’époque pour ses talents de couturière. Elle fabriquait les vêtements de ses enfants tout en confectionnant sur demande des robes de mariée et de bal. On raconte et confirme aussi qu’elle aurait participé à la confection de certaines robes pour les duchesses du Carnaval de Mont-Joli dans les années 60, tout en y étant impliquée comme dame de compagnie durant quelques années.

D’ailleurs, une de ses filles, Ghislaine, a déjà fait partie du contingent des duchesses du Carnaval d’hiver en 1966 soutirant même le titre de Reine de l’événement en 1967.

Son fils, Claude mentionne avec fierté que sa mère, après ses longues journées de travail se faisait un devoir de préparer les repas des enfants dont plusieurs étaient encore d’âge scolaire.

Résiliente et lucide, la centenaire a toujours gardé une attitude positive face aux vicissitudes de la vie, et ce, malgré la perte de trois enfants (Diane, Louis-Marie et plus récemment, Nicole).

Que dire d’autres de cette vénérable centenaire sinon que ses activités de loisirs privilégiaient, les petites marches, la couture, la musique et l’actualité dans la mesure où le temps le lui permettait ajoutant à cela, quelques voyages en compagnie de ses sœurs. Elle savait recevoir, et la visite d’amis et parents faisait souvent partie de son quotidien.

La pêche et la chasse en compagnie de son conjoint au Club Balmoral la plongeait en toute liberté dans la nature notamment aux abords de la rivière Métis.

La doyenne de La Mitis avait cinq frères et quatre sœurs, dont une, encore vivante (Cécile) âgée de 102 ans et résidente au Domaine des Érables de Saint-Fabien.

La fête intime a réuni quelques amis et membres de la famille permettant de belles retrouvailles qui ont surpris et réjoui la centenaire. Deux membres du « Groupe Musivox-Claude-Belisle » ont ajouté à l’atmosphère de fête avec des chansons significatives, dont la planétaire pièce du Cirque du Soleil, « Alégria » du compositeur Mont-Jolien René Dupéré question de finaliser cette journée d’allégresse.

Une rencontre historique pour une vie bien remplie dédiée à sa famille, mais dont l’aspect social était un complément tout aussi important et actif. Bon 104e anniversaire, madame Germaine.

Madame Paris avec quelques amis et membres de sa famille.

©Photo : gracieuseté

Madame Paris avec quelques amis et membres de sa famille.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média