Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 août 2022

Mireille Lévesque - mlevesque@lexismedia.ca

Bilan de la 3e édition de Cap à l’Est

COURSE DE VOILIERS À RIMOUSKI

Les 11 bateaux et 55 membres d’équipage participants ont pu démontrer leur savoir-faire sur l’eau en complétant quatre régates, dont une de près de 30 heures.

©Photo : gracieuseté du Facebook de Cap à l’Est

Les 11 bateaux et 55 membres d’équipage participants ont pu démontrer leur savoir-faire sur l’eau en complétant quatre régates, dont une de près de 30 heures.

Du 31 juillet au 6 août 2022, le Club de voile de Rimouski présentait, à la marina de la ville, la troisième édition de Cap à l’Est. Il s’agissait d’un championnat de course au large du Québec dans l’estuaire du Saint-Laurent.

Les 11 bateaux et 55 membres d’équipage participants ont pu démontrer leur savoir-faire sur l’eau en complétant quatre régates, dont une de près de 30 heures. Ils auront parcouru en tout plus de 200 miles nautiques en cinq jours, soit en moyenne près de 40 h sur l’eau par voilier, explique Philippe Charbonneau — président du Club de voile de Rimouski et co-organisateur de l’édition 2022 de Cap à l’Est. Celui-ci précisait que les vainqueurs étaient déterminés en raison de la moyenne de performance relative à l’ensemble des courses de différentes longueurs et soumettant les participants à diverses conditions météorologiques.

L’événement s’est conclu le samedi 6 août à la Marina de Rimouski lors du couronnement de l’équipe gagnante au classement général, celle du bateau Angéline-I de l’équipe de François Drouin. « Outre les honneurs d’avoir remporté le championnat, le prix offert aux grands gagnants est un ordinateur d’une valeur de 600 à 700 $ », révélait Philippe Charbonneau. La deuxième position a été octroyée au voilier Vortex-1, représenté par Alain Lefebvre, qui a remporté une bouteille de gin vieilli de la Distillerie du St. Laurent. En troisième position, deux équipes se sont partagé le podium et trois sacs de l’Institut maritime du Québec remplis de surprises, soit celle du bateau Jazz, de l’équipage de Michel Dubé et celle de Nord du Nord, menée par Philippe Charbonneau.

Ce dernier commente : « À ceux qui se demandent s’il y a un conflit d’intérêts lié au fait que je participe à la course et l’organise, je tiens à préciser que, dès que le discours d’inauguration est terminé, j’enlève mon chapeau d’organisateur et je mets celui de participant. Les officiels de la compétition s’occupent du bon déroulement de celle-ci en suivant les règles internationales de voile, je n’ai plus aucun impact dans les décisions et je ne suis pas mis au courant des trajets, je n’ai aucune information de plus que les autres participants. La course demeure amicale, mais nous faisons tout dans les règles pour que ça se passe bien, sans litige, car nous voulons que les gens reviennent. »

Le championnat qui, normalement, a lieu aux deux ans n’avait pas eu d’édition depuis 2017 en raison de problèmes techniques liés au quai et de la COVID. Le président du club de voile de Rimouski souligne : « Le taux de participation est similaire à celui de 2017. À ce moment, 12 équipes avaient participé, alors que l’édition 2022 en comptait 11. Nous sommes satisfaits, car cela signifie que nous n’avons pas perdu de joueurs. Cependant, pour 2024, nous visons une vingtaine d’équipes. Pour le moment toutefois, nous considérons que, cette année, notre championnat a été un succès sur toute la ligne. Merci à nos partenaires : Tourisme Rimouski, Raymarine, Groupe Sygif, Wichard, Voilerie Force 12, Institut maritime du Québec, Marina de Rimouski, Volkwagen de Rimouski, L’Escale Nautique et Latitude Marine. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média