Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

18 août 2022

Mireille Lévesque - mlevesque@lexismedia.ca

Sainte-Angèle fait un pas vers l’autonomie alimentaire

JARDINS COMMUNAUTAIRES

Un jardin communautaire de Sainte-Angèle nourrira gratuitement les citoyens avec des aliments frais : une mesure pour contrer le système socio-économique difficile actuellement.

©Photo : gracieuseté

Un jardin communautaire de Sainte-Angèle nourrira gratuitement les citoyens avec des aliments frais : une mesure pour contrer le système socio-économique difficile actuellement.

L’organisme Développement socio-économique et touristique méricien inc. invitait les médias à un point de presse le 18 août afin d’inaugurer un jardin communautaire qui permettra d’offrir gratuitement des légumes à la population.

Le champ de 10 000 pi2, destiné autrefois à la culture de fourrages, a été aménagé et entretenu par des bénévoles. Ceux-ci laisseront des aliments frais en libre-service dans un bâtiment adjacent. Le terrain est situé sur l’avenue principale du village de Sainte-Angèle-de-Mérici, juste avant l’école primaire et est connu pour avoir accueilli la Foire de l’Agneau. Pour le moment, les légumes sont gracieusement offerts, mais une légère contribution vouée à la pérennité du projet sera demandée l’an prochain.

« Tous les citoyens peuvent aller y faire un tour pour s’approvisionner en contrant l’inflation ou par désir de voir l’initiative, sans discrimination et sans inscription préalable, 24 heures sur 24 et sept jours sur sept », souligne Samuel Perreault, président de Développement socio-économique et touristique méricien Inc. Il affirme que l’initiative emboîte le pas à la création d’un autre jardin communautaire implanté devant le champ en question il y a deux ans, où des parcelles de terre sont louées 15 $ par année à des citoyens désireux de jardiner en communauté pour socialiser et s’entraider. « Cette année, les 32 terrains sont déjà occupés et nous voyons les gens s’approprier le lieu en utilisant les tables de pique-nique ou en arrosant les plants de ceux qui ne peuvent s’y rendre », lance le président.

L’ensemble de ce projet a nécessité un investissement de 35 000 $ et a vu le jour grâce au support de nombreux partenaires, dont le Ministère de l’emploi, du travail et de la solidarité sociale; Développement économique Canada; la MRC de La Mitis; la Caisse Desjardins Mont-Joli-Est-de-la-Mitis, la Municipalité de Sainte-Angèle-de-Mérici et le député Pascal Bérubé. « Je tiens d’ailleurs à remercier chaleureusement le député Bérubé de nous avoir supportés financièrement à ce sujet depuis deux ans et de nous avoir même offert des services d’assistance administrative si nécessaire auprès de l’appareil gouvernemental », conclut Samuel Perreault.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média