Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

14 septembre 2022

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Climat Québec lance sa plateforme électorale

URGENCE CLIMATIQUE

Martine Ouellet, cheffe de Climat Québec et Pierre Beaudoin, candidat de ce parti dans Rimouski.

©Photo : Internet

Martine Ouellet, cheffe de Climat Québec et Pierre Beaudoin, candidat de ce parti dans Rimouski.

Climat Québec, le nouveau parti politique souverainiste dirigée par Martine Ouellet et représenté dans Rimouski par Pierre Beaudoin a dévoilé sa plateforme électorale mardi.

Martine Ouellet a fait valoir que la crise climatique est commencée et que l’État peut agir pour ralentir la tendance. « L’État a le pouvoir de transformer le portrait énergétique des usines et des bâtiments, de mettre au pas les entreprises délinquantes et de mettre un accent fort sur le transport collectif. L’État a la force et le pouvoir, mais malheureusement il ne les utilise pas. Tous les partis qui se confrontent dans l’actuelle campagne électorale ont une trop grande proximité avec les lobbys pollueurs. Ils sont trop timides face aux pressions et au chantage. Leurs positions hautement insuffisantes, donc complètement irresponsables, sur l’enjeu de la crise climatique et le fait qu’ils soient tous déjà passés au prochain sujet en sont une démonstration flagrante. Face au comportement électoraliste de toutes les formations politiques au Québec, on peut déjà prédire que le résultat de la campagne mènera à un “copié-collé” des années précédentes. C’est-à-dire à un déni des décideurs face à l’urgence climatique qui ne fera qu’empirer les choses », dit-elle.

Jean Cloutier, président de la campagne électorale de Climat Québec et ex-chef du Parti vert du Québec fait valoir que Climat Québec veut révolutionner la politique québécoise. « Nous proposons une vision de la gestion de l’État où le bien-être collectif et celui de la nature priment sur la croissance économique qui, la plupart du temps, ne profite qu’à quelques-uns. Climat Québec s’engage à faire du Québec le premier pays proclimat au monde. Le Québec possède les atouts pour réussir avec son électricité verte, son vaste territoire forestier, son expertise et le génie de sa population. Si on continue à se croiser les bras alors que les solutions sont facilement accessibles, comment pourrons-nous critiquer le manque de leadership ailleurs ? Il est temps d’opérer le changement de cap », ajoute-t-il.

Le candidat dans Rimouski Pierre Beaudoin ajoute que la crise climatique est très préoccupante. Il se dit prêt à être un agent de changement. « C’est la raison de mon engagement, agir ensemble pour assurer un avenir meilleur aux générations futures », dit-il.

Sa cheffe, Martine Ouellet, fait valoir qu’elle est fière de présenter Pierre Beaudoin dans Rimouski. Le développement économique, l’érosion côtière, la protection des forêts, davantage de transport en commun sur les axes principaux pour réduire l’utilisation de l’automobile, voilà ce qui caractérise le parti de Pierre Beaudoin.

La plateforme se retrouve sur Climat.Quebec

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média