Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Tribune libre

Retour

21 septembre 2022

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Parlons de santé mais parlons-en différemment

OPINION

Médicaments d’ordonnance et génériques.

©Photo : gracieuseté Unsplash.com

Médicaments d’ordonnance et génériques.

Alors que la première campagne électorale québécoise postpandémique est en cours, nous nous devons d’accorder à la santé une place bien particulière.

Si ce sujet de premier plan a déjà été abordé par l’ensemble de l’échiquier politique, le débat devrait être recadré au bénéfice de la pérennité de notre système de santé ainsi que du bien-être de nos patients. Parlons de santé, mais parlons-en différemment.

Les perturbations qui ont touché les chaînes d’approvisionnement mondiales durant la pandémie de COVID-19 ont su mettre en exergue l’importance tout comme la fragilité de notre approvisionnement en médicaments d’ordonnance. Les compagnies pharmaceutiques génériques ont su composer avec une réalité alarmante afin d’éviter des pénuries catastrophiques en médicaments essentiels à la santé et au bien-être des patients québécois.

Les médicaments génériques servent aujourd’hui à remplir plus de 77,4 % des ordonnances au Québec, tout en ne représentant que 20,5 % de notre facture annuelle en médicaments. La sécurité de notre approvisionnement en médicaments d’ordonnance repose ainsi en grande partie sur ce secteur névralgique.

Mais si nos familles québécoises sont aux prises depuis plusieurs mois avec l’une des plus grandes périodes d’inflation de l’histoire moderne, l’industrie n’en demeure pas moins vulnérable aux mêmes pressions inflationnistes.

Les coûts grandissants de la main-d’œuvre, du transport, des terrains, couplés à un régime réglementaire complexe sont de véritables contraintes pour les fabricants génériques. De plus, à cause de la politique de fixation des prix et d’une pression historique à la baisse, le secteur est incapable d’ajuster ses prix à court terme pour refléter l’augmentation de ses coûts de production.

Sans appuis gouvernementaux, force est de constater que cette réalité complexe menace la vitalité d’un secteur non seulement nécessaire à la pérennité de notre régime de santé, mais également primordial afin d’offrir les soins les plus abordables possibles aux patients québécois.

Ainsi, le débat actuel entourant la santé se doit de prendre en compte la complexité avec laquelle compose l’industrie générique. Il est primordial que le prochain gouvernement du Québec s’engage à continuer les efforts entrepris par le gouvernement sortant, et fasse de la sécurité de la chaîne d’approvisionnement en médicament d’ordonnance une priorité.

Par exemple, une plus forte pénétration des génériques dans le système québécois pourra créer la marge de manœuvre nécessaire pour investir dans de l’innovation, en plus de générer des économies substantielles. En effet, pour chaque augmentation annuelle de 1 % du recours aux génériques, le système de santé québécois pourrait économiser 250 M$.

De plus, la création d’un fonds d’investissement dédié principalement au volet manufacturier des médicaments servirait à assurer le renforcement et la pérennité de notre chaîne d’approvisionnement locale sur le long terme.

Enfin, il est primordial de mettre en place une réserve stratégique en médicaments d’ordonnances nécessaires à la santé des Québécois, en prévision d’éventuelles nouvelles perturbations de nos chaînes d’approvisionnement.

Les médicaments génériques font partie intégrante de la solution pour fournir des soins essentiels et abordables aux patients québécois. Le prochain gouvernement du Québec doit s’engager à en faire une priorité. Lorsqu’il s’agit de soins de santé, nous ne pouvons pas nous permettre d’attendre. La question est vitale.

Jim Keon,

Président de l’Association canadienne du médicament générique

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média