Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

22 septembre 2022

Mireille Lévesque - mlevesque@lexismedia.ca

Les intervenants du communautaire ont cuisiné les candidats

DÉBAT ÉLECTORAL

Carol-Ann Kack de Québec solidaire, Samuel Ouellet du Parti québécois, Maïté Blanchette Vézina de la Coalition Avenir Québec et Claude Laroche du Parti libéral.

©Photo Journal L’Avantage – Mireille Lévesque

Carol-Ann Kack de Québec solidaire, Samuel Ouellet du Parti québécois, Maïté Blanchette Vézina de la Coalition Avenir Québec et Claude Laroche du Parti libéral.

Alors que les représentants de plusieurs organismes attendaient cinq candidats au Centre communautaire Saint-Pie-X en compagnie de membres de leur clientèle vulnérable ce 21 septembre, Stéphanie Du Mesnil (qui avait confirmé sa présence) ne s’est pas présentée.

La candidate aux élections provinciales du Parti conservateur dans Rimouski a causé une légère désorganisation au début de l’événement tenu par le Centre-femmes de Rimouski. En effet, Jacinthe Montplaisir coordonnatrice contractuelle responsable de l’animation du débat électoral — n’avait pas été avisée de son absence et avait prévu, après les présentations d’usage des divers porte-paroles, le jeu du « Candidat musical ». Celui-ci impliquait cinq tables, chacune liée à une question précise tenant à cœur les participants qui avaient choisi de s’y regrouper.  

Les candidats devaient défiler de table en table lorsque leur période de 15 minutes de discussion était écoulée. Les questions concernaient les solutions proposées pour améliorer : l’environnement, le soutien des organismes communautaires à court terme, la condition des gens en situation de pauvreté ou de précarité, l’égalité des genres ainsi que des victimes de violence conjugale et l’accès au logement.

Madame Montplaisir a rapidement proposé une solution pour pallier l’absence de Stéphanie Du Mesnil : offrir une pause à la table temporairement sans candidat. Il s’agissait par le fait même d’une occasion pour les participants de se servir un café et une collation avant de retourner s’attabler en compagnie d’un autre porte-parole. La proposition s’est donc bien intégrée à l’atmosphère conviviale qui promettait un environnement sécuritaire et anonyme aux gens qui accompagnaient les travailleurs de divers organismes, dont le Carrefour International bas-laurentien pour l’engagement social – CIBLES, Action populaire Rimouski-Neigette, le Centre-femmes de Rimouski, Aux Trois Mâts, La Débrouille, le Comité logement du Bas-Saint-Laurent et le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent.

Carol-Ann Kack de Québec solidaire, Samuel Ouellet du Parti québécois, Maïté Blanchette Vézina de la Coalition Avenir Québec et Claude Laroche du Parti libéral (en ordre d’apparition sur la photo) ont usé de leurs meilleurs arguments pour convaincre les acteurs du milieu communautaire qu’ils se démarqueraient pour les représenter, ayant eux-mêmes baigné dans l’univers de la justice sociale.

Carol-Ann Kack a insisté sur ses fonctions d’intervenante en psychoéducation et son passé de travailleuse de rue. Samuel Ouellet a parlé de son désir d’égalité pour sa fille de 3 ans et de sa famille composée d’entrepreneurs engagés socialement. Maité Blanchette Vézina a évoqué ses études en droit et son emploi chez Centraide Bas-Saint-Saint-Laurent. Claude Laroche a, de son côté, confié avoir été lui-même sous le seuil de la pauvreté alors qu’il était plus jeune.

Les discussions en petits groupes autour des tables — offrant un contact direct avec les candidats — ont souvent donné lieu à des échanges musclés, puisque des travailleurs de première ligne au bout du rouleau et des personnes aux prises avec des situations difficiles ont lancé de véritables cris du cœur. La solidarité entre les divers organismes, qui faisaient consensus sur plusieurs enjeux, pouvait également se montrer déstabilisante pour certains candidats. L’échange a cependant aussi donné lieu à des discussions amicales, complices, entrecoupées d’éclats de rire porteurs d’espoir.

©Photo Journal L’Avantage – Mireille Lévesque

Claude Laroche du Parti libéral

©Photo Journal L’Avantage – Mireille Lévesque

Maïté Blanchette Vézina de la Coalition Avenir Québec

©Photo Journal L’Avantage – Mireille Lévesque

Samuel Ouellet du Parti québécois

©Photo Journal L’Avantage – Mireille Lévesque

Carol-Ann Kack de Québec solidaire

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média