Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

07 octobre 2022

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Maïté Blanchette Vézina va prioriser le logement

ÉLECTIONS PROVINCIALES 2022

La nouvelle députée provinciale de Rimouski, Maïté Blanchette Vézina.

©Photo : Journal L’Avantage –Annie Levasseur

La nouvelle députée provinciale de Rimouski, Maïté Blanchette Vézina.

La nouvelle députée de la circonscription de Rimouski, Maïté Blanchette Vézina, a l’intention de faire du logement sa priorité. Elle a été élue la semaine dernière lors des élections provinciales.

La candidate de la Coalition avenir Québec a obtenu 41,75 % des votes. Elle l’a remporté devant Samuel Ouellet du Parti québécois (28,64 %), Carol-Ann Kack de Québec solidaire (21,37 %), Stéphanie Du Mesnil du Parti conservateur du Québec (4,75 %), Claude Laroche du Parti libéral du Québec (3,01 %) et Pierre Beaudoin de Climat Québec (0,32 %).

« Les électeurs de Rimouski m'ont donné leur confiance et c'est avec respect et humilité que j'accepte le mandat qu'ils me confient. Nous avons dans Rimouski, une tradition forte d’élus qui portent la voix de la région et je souhaite sincèrement être cette voix forte de notre région au sein de la Coalition avenir Québec. C'est tout un honneur », a exprimé Maïté Blanchette Vézina après avoir été élue.

Dès ses premières semaines en poste, la députée de Rimouski a l’intention de s’attarder à la crise du logement.

« Je veux mettre en place un groupe d’action sur le logement parce que tout passe par là. Les engagements que nous avons pris en développement économique, en environnement et en main-d’œuvre passent par le logement. C’est une première chose que je ferai. Le manque de logements freine le développement de plusieurs sphères de notre société », dit-elle.

L’ancienne mairesse de Sainte-Luce et avocate de formation est fière de la campagne qu’elle a menée avec son équipe.

« Je tiens à souligner le travail des autres candidats. Tout le monde a fait une belle campagne. J’ai voulu faire une campagne positive avec des messages locaux encrés sur notre réalité. Les 17 engagements que j’ai pris, je compte les réaliser rapidement. Je veux faire une transition rapide avec le député sortant. Nous avons déjà discuté de certains dossiers », affirme-t-elle.

Le parti de François Legault a été réélu majoritairement pour un mandat de quatre ans et les libéraux demeurent l’opposition officielle.

« La CAQ est un parti qui rejoint l’ensemble de mes valeurs. Je suis une personne qui travaille en équipe et qui a besoin que l’on collabore pour faire avancer les choses de façon pragmatique et cohérente. Je compte m’engager pour bien représenter les citoyens de ma circonscription », mentionne Maïté Blanchette Vézina.

La caquiste succède à Harold LeBel qui était en poste depuis 2014 d’abord avec le Parti québécois et ensuite comme député indépendant pendant deux ans. La circonscription de Rimouski est un château fort péquiste depuis 1994.

« Ce que j’ai senti sur le terrain, c’est des gens qui adhéraient à une nouvelle forme de nationalisme. Avant ce soir, nous n’avions pas de député de la CAQ dans l’Est-du-Québec. Que notre réalité régionale soit portée autour de la table, je vois que ça commence déjà à faire une différence et que ça va continuer de faire une différence », indique madame Blanchette Vézina.

Le taux de participation dans la circonscription de Rimouski est de 71,6 %.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média