Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

15 novembre 2022

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Un retour en région pour travailler dans le domaine technologique

WAVERLY

Philippe Gagnon

©Gracieuseté - L'Avantage Rimouski

Le cofondateur de Waverly Philippe Gagnon.

Un homme de la région vient de lancer une application mobile qui intègre les dernières technologies d’intelligence artificielle. Il souhaite faire connaître les possibilités de travail en région.

Philippe Gagnon est de retour dans La Mitis après avoir habité à Montréal pendant 20 ans. Travaillant dans le domaine technologique, il a profité de la pandémie pour lancer l’application Waverly avec son cofondateur Philippe Beaudoin.

« J’ai travaillé dans l’industrie du jeu vidéo. Comme j’avais un chalet à Grand-Métis depuis cinq ans, je travaillais à distance l’été. Dans les dernières années, la fibre optique est arrivée un peu partout et elle écrase les distances en termes de communication. Ça, combiné à la COVID, j’ai fait le choix de m’installer ici et de cofonder Waverly », exprime celui qui est le directeur technologique de Waverly, Philippe Gagnon.

Après deux années de travail, les cofondateurs ont lancé leur application en octobre dernier. Elle permet aux entreprises et aux individus d’avoir un fil d’actualité spécialisé.

« Habituellement, les applications ne permettre pas de suivre des trucs pointus. Dans Waverly, tu écris ce que tu veux. Jour après jour, il regarde sur environ 10 000 sources ce qui passe et ressort ce qui correspond à ce que la personne a demandé. Le nombre de sources augmente tout le temps parce que quand les utilisateurs partagent un nouveau site nous le considérons », explique monsieur Gagnon.

Il est possible de se procurer l’application Waverly sur l’App Store. Elle est offerte gratuitement et une version « pro » peut être achetée pour augmenter le nombre de fils d’actualité.  

« C’est beaucoup pour les domaines technologiques dans lesquels les choses changent rapidement. Les compagnies veulent s’assurer de rester au fait de ce qui se passe. Nous avions des utilisateurs qui passaient beaucoup de temps à s’assurer qu’ils ne manquent rien », affirme Philippe Gagnon.

L’application est seulement en anglais pour l’instant, mais les créateurs aimeraient ajouter une version en français le plus rapidement possible. 

« Nous faisons de l’analyse de textes et il a fallu choisir une seule langue pour commencer vu notre taille. En technologie, ce n’est jamais fini. Nous continuons d’améliorer le produit. Nous avons des visions plus grandes. Le lancement misait surtout sur Montréal et le Canada comme écosystème, mais nous allons regarder pour les États-Unis bientôt », indique le cofondateur.

Philippe Gagnon souhaite que d’autres personnes qui travaillent en technologie fassent comme lui et qu’elles viennent s’établir en région.

« J’aimerais que dans la région nous puissions avoir des créateurs de technologies, pas juste des utilisateurs. Je pense qu’aujourd’hui il n’y a plus de frontières. J’espère réussir et éventuellement avoir un bureau à Rimouski pour engager des gens qui vont revenir en région », conclut-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média