Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

21 novembre 2022

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Un premier album solo pour Scat C.A.T.

JAZZ

Le chanteur et musicien d’origine rimouskoise Scat C.A.T..

©Photo : David Afriat

Le chanteur et musicien d’origine rimouskoise Scat C.A.T..

Claude Arnold Thibault, connu sous le pseudonyme Scat C.A.T., a lancé son premier album solo à la fin du mois d’octobre. Le Rimouskois d’origine, qui utilise sa voix comme un instrument de musique, est fier de présenter « Vodova Day ».  

La carrière du chanteur et musicien a commencé dans les années 70. Elle a évolué au fil des années vers le jazz et l’artiste s’est spécialisé en scat, une forme d’improvisation vocale.  

« C’est un projet que je planifiais depuis longtemps. J’ai fait cet album pour moi, pour mon plaisir. Il a une pièce sur l’album dans laquelle quatre membres de ma famille jouent avec moi. C’était important pour moi de souligner ça avec ma famille. Ça prend une tournure que je n’avais pas anticipée, ce qui m’encourage et me motive. Ça m’enchante de voir qu’il y a un intérêt », affirme Scat C.A.T.. 

Avec ce premier album, l’artiste reprend des classiques de la musique jazz et y ajoute sa touche personnelle en utilisant sa voix comme si elle était un instrument de musique.  

« Je veux pousser l’improvisation scat. C’est ce qui devrait me caractériser si ça fonctionne. Je veux mettre l’accent là-dessus. Je veux que le musicien en moi ressorte dans mes improvisations vocales. Pour moi, le scat est une façon de m’exprimer. Ce sont des onomatopées que je ne prévois pas », dit-il.  

Originaire de Rimouski, Scat C.A.T. a quitté la région pour Montréal en 1977, à l’âge de 21 ans. Il a notamment joué comme bassiste avec le musicien Jean Rabouin et il a participé à plusieurs reprises au Festi Jazz de Rimouski. Le passionné de musique a longtemps été bassiste et chanteur dans différents groupes musicaux.  

« J’ai étudié à l’Université de Montréal en contrebasse et en basse électrique. J’ai payé mes études en faisant des conventions et des événements privés. J’ai toujours chanté et joué en même temps, mais à un moment donné le plaisir de chanter a pris le dessus. De fil en aiguille, j’ai bifurqué vers la voix », exprime-t-il. 

Parallèlement à sa carrière d’artiste, Claude Arnold Thibault a enseigné la musique pendant 27 ans dans une école secondaire de Montréal. Aujourd’hui retraité, il a décidé de lancer « Vodova Day ».  

« Je souhaite le présenter dans les bars de jazz, dans des salles, et faire quelques festivals. J’aimerais être réinvité au Festi Jazz de Rimouski. C’est mon patelin et j’ai toujours gardé un lien avec Rimouski. J’ai toujours de la famille qui y habite. Les liens sont indéfectibles », dit-il.  

L’album « Vodova Day » est disponible sur les plateformes numériques.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média