Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 décembre 2022

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

La Sûreté du Québec et Orléans Express commentent l'accident de Saint-Fabien

DEUX DÉCÈS - NOMBREUX BLESSÉS

Ambulance

©Photo Dominique Fortier - L'Avantage Rimouski

La Sûreté du Québec confirme le décès des deux personnes dont on craignait pour la vie.

Les représentants de la Sûreté du Québec et de la compagnie d'autocar Orléans Express ont commenté en soirée l'accident de la route qui s'est produit en fin d'après-midi vers 17 h 15 sur la route 132 à Saint-Fabien. Un accident qui a fait une vingtaine de blessés et deux victimes. 

Dans un premier temps, voici le commentaire du sergent Claude Doiron, agent d'information à la Sûreté du Québec :

" Concernant la collision survenu vers 17h15 sur la route 132 Ouest à St-Fabien, nous désirons vous informer que nous sommes maintenant en mesure de vous confirmer le décès du conducteur de la voiture qui était seul ainsi que le décès d’un passager qui prenait place à bord de l’autobus. Vous comprenez qu’à cette étape-ci de notre enquête nous ne pouvons donner aucun autres détails quand à leur identité ou à leur provenance. L’enquête se poursuit par nos enquêteurs et reconstitutionnistes en scène collision qui sont sur place afin de tenter d’établir les circonstances entourant cette collision. La route 132 demeurera fermé pour encore plusieurs heures dans les deux directions pour le transport lourds alors que les véhicules automobiles pour leur part, peuvent circuler via une voie de contournement aménagé à proximité.

Orléans Express

L’équipe d’Orléans Express a souhaiter partager une déclaration concernant cet accident sur la route 132 : 

« Nos premières pensées vont à toutes les personnes impliquées dans l’accident. Pour l’instant, la cause de l’accident reste à être clarifiée et confirmée par les autorités. Orléans Express collabore avec elles pour faire la lumière sur les circonstances exactes. Pour cette raison, nous ne pourrons faire davantage de commentaires pour le moment. » – Emilie Charest, porte-parole d’Orléans Express.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média