Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

17 janvier 2023

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Jeanne Lavoie et Mégane Barriault obtiennent leur statut « élite »

CIRCUIT PROVINCIAL

Jeanne Lavoie

©gracieuseté - L'Avantage Rimouski

La patineuse de vitesse Jeanne Lavoie.

Deux patineuses du club de patinage de vitesse Les Cyclones de Rimouski, Jeanne Lavoie et Mégane Barriault, ont obtenu leur statut « élite » qui leur permet d’accéder au « réseau élite » courte piste provincial.  

Pour les jeunes de 14 ans et plus, le « réseau élite » est le niveau de compétition le plus élevé dans la province.

« Ils font un classement par les temps de tous les patineurs de 14 ans et plus. Les 60 premiers obtiennent leur statut ‘‘ élite ’’ et ils peuvent compétitionner sur ce réseau. Ça ouvre les portes pour les compétitions de niveau national. C’est un niveau relevé et c’est assez restreint », exprime l’entraîneuse au club Les Cyclones, Geneviève Sirois. 

Jeanne Lavoie et Mégane Barriault ont été surprises d’obtenir ce statut qui, selon elles, leur permettra de travailler davantage leurs stratégies puisqu’elles patineront avec des athlètes de plus haut niveau.

« J’ai été surprise parce que je ne m’y attendais pas, mais la joie est venue après. J’étais fière de mes performances et de mes efforts qui m’ont permis d’atteindre cet objectif », affirme Mégane Barriault.  

En plus de leurs compétitions régulières, les deux Rimouskoises participeront à deux compétitions supplémentaires sur le « réseau élite », soit une en janvier à Chicoutimi et une en février à Rimouski.

« Jeanne est une athlète engagée au club et très dédiée à ce qu’elle fait. Elle est beaucoup de cartes dans son jeu. Elle peut bien lire les diverses situations de course et s’adapter. Elle impose ce qu’elle veut. Mégane est une athlète axée sur son développement. Dans les situations de course, c’est une athlète qui va être opportuniste », indique Geneviève Sirois.

Jeanne Lavoie s’entraîne six jours par semaine et elle fait partie du programme sport-études. L’adolescente de 16 ans compte mettre le même nombre d’heures dans son entraînement, mais ses objectifs vont changer.

« Je sais que ça va plus jouer du coude et comme je suis assez craintive par rapport à ça, je vais devoir travailler là-dessus et prendre confiance sur ce point. Je veux prendre de l’expérience et tenter de nouvelles choses que je ne pouvais pas expérimenter au provincial. J’aimerais aussi diminuer des temps et je vise des compétitions nationales », dit-elle.

Mégane Barriault

©gracieuseté - L'Avantage Rimouski

La patineuse de vitesse Mégane Barriault.

De son côté, Mégane Barriault embarque sur la glace quatre jours sur sept. Elle a l’intention d’ajuster son entraînement.

« Je pense m’entraîner un peu plus. Je vais travailler des aspects que j’ai moins travaillés avant d’avoir le statut. C’est un nouveau défi, de nouvelles aventures et de nouvelles expériences qui vont arriver. Je veux me rendre le plus haut possible et améliorer mes temps pour monter dans le classement », raconte l’athlète de 14 ans.

Même si elles pratiquent un sport individuel, les deux athlètes apprécient le travail d’équipe nécessaire en patinage de vitesse.

« J’aime la vitesse, le sentiment de sentir l’air sur mon visage et que ce soit moi qui provoque cette vitesse. J’aime aussi la stratégie. Tu as ta course, mais tu dois aussi gérer la course des autres. Il y a l’ambiance en compétition et c’est plaisant », exprime Jeanne Lavoie.

« C’est un sport qui me donne du réconfort. C’est une poussée d’adrénaline. J’aime les efforts que l’on met pour aller plus vite et le fait de se battre contre la physique. Il y a des épreuves en équipe et on peut se créer des amitiés partout au Québec », ajoute Mégane Barriault.

Jeanne Lavoie et Mégane Barriault sont les 4e et 5e athlètes de l’histoire des Cyclones à obtenir ce statut. Ce sera la première fois que le club aura plus d’un patineur à la fois sur le « réseau élite ». 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média