Caroline Mauxion emprunte la couleur pour décrire une sensation

Publié le 8 septembre 2016

L'exposition se poursuit jusqu'au 15 octobre. Photo gracieuseté

ARTS VISUELS. L'artiste Caroline Mauxion présente son exposition Seul le mur est une limite au centre d'artiste Caravansérail ce soir dès 17 h.

L'exposition présente un travail en photographie et vidéo. Les visiteurs pourront percevoir les couleurs attirantes mises en valeur par Mme Mauxion.

L'artiste émergente s'inspire de l'écrivaine Virginia Woolf pour créer. Caroline Mauxion fait le parallèle entre la recherche en écriture de cette auteure aux œuvres mélancoliques et psychologiques et sa propre recherche en photo. « J'emprunte la couleur pour faire vivre une sensation invisible. »

L'artiste en art visuel jongle entre l'immatérialité et la matérialité. « Mes vidéos sont à première vue des rectangles monochromes, mais soudainement on voit un mouvement et on comprend qu'il y a des feuilles de papiers, la matière fait surface. »

Volonté de faire avec peu

Ayant travaillé dans un studio commercial plusieurs années, Caroline Mauxion a voulu s'éloigner des représentations en photographie. « Plutôt que de penser à quelque chose ou quelqu'un, j'ai voulu penser à l'image papier elle-même, j'ai donc éliminé le sujet. »

Elle a donc poursuivi sa création en utilisant des fonds qu'elle utilisait a priori pour photographier un objet. Intuitivement, elle s'est dirigée vers un autre style de photographie, elle déplace, touche et manipule d'ailleurs ses images. « J'ai voulu reprendre contact avec mes images, » affirme la jeune créatrice.

Celle qui considère que la création de ses œuvres est en perpétuelle évolution espère que les visiteurs verront une approche d'attraction à la couleur, puis tenteront de résoudre ce qui est montré.

Info : http://www.caravanserail.org/