Sections

La série Chasseurs d'épaves diffusée en France


Publié le 4 décembre 2017

La série diffusée sur les ondes d'Historia a connu du succès auprès des téléspectateurs québécois.

©Photo gracieuseté

TÉLÉVISION. Les trois saisons de Chasseur d'épaves se transportent en France où la série sera diffusée sur la chaîne RMC Découverte dès la fin de décembre.

Le chasseur d'épaves Samuel Côté a accueilli la nouvelle avec une grande joie. « C'est la maison de production (Urbania) et le distributeur qui ont fait les démarches. Je n'étais même pas au courant lorsque la productrice de Montréal m'a annoncé que les trois saisons allaient être diffusées en France. Pour moi, c'est une grande fierté qui m'envahit : on fait rayonner notre histoire maritime outre-mer. La série va continuer de vivre là-bas » commente Samuel Côté en rappelant que la troisième et dernière saison a été diffusée récemment sur les ondes d'Historia.

Cette nouvelle aventure va peut-être m’ouvrir des portes outre-mer.

Samuel Côté

Le sentiment de fierté est d'autant plus grand que c'est rare qu'une série documentaire se transporte sur les écrans étrangers, souligne Samuel Côté. « Cette nouvelle aventure va peut-être m’ouvrir des portes outre-mer » estime le chasseur d'épaves, qui souhaite à moyen et long terme exporter notre histoire maritime partout dans le monde.

« J'ai eu plusieurs contacts au fil des ans que ce soit avec des producteurs ou des journalistes français qui voulaient faire des reportages ici mais au niveau logistique ce n'était pas simple. Peut-être que la diffusion de la série en France va les stimuler à le faire » commente l'aventurier originaire de Price.

Samuel Côté a plusieurs idées en tête de documentaires uniques, de séries, de sujets à développer comme la Bataille du Saint-Laurent par exemple. « Je suis un passionné de l'incursion des sous-marins allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Comme beaucoup de navires étrangers ont été coulés ici, il y a là une portée internationale » dit-il.

Le chasseur d'épaves projette aussi lever le voile sur des épaves situées en eaux profondes. « La série télé nécessitait l'utilisation d'un véhicule sous-marin télécommandé parce que je suis rendu à une étape où je veux aller plus en profondeur. Il y a des épaves qui sont situées en eaux très profondes. J'ai un ami de Montréal qui s'est acheté un véhicule sous-marin télécommandé. Notre but est de dévoiler ces mystères-là » comme Samuel Côté.

De son côté, la maison de production Urbania s'est dit très fière de voir ce projet exporté. « Grâce à notre collaboration avec Encore Distribution, la série Chasseurs d’épaves trouvera un nouveau public via les petits écrans de France. »

Fait à noter, la série qui sera diffusée sur RMC Découverte a été doublée en France. Lorsqu'il s'est entendu la première fois, Samuel le dit sans ambages : « J'ai fait un saut. Je suis conscient qu'il faut standardiser, mais c'est quand même surprenant » souligne le chasseur d'épaves en rigolant.