Sections

Interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité

Quatre incendies font rage au Québec


Publié le 16 mai 2018

Les endoits touchés par l'interdiction.

©Photo gracieuseté Sopfeu

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a pris la décision d’interdire de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité, et cela, en raison des conditions qui sévissent présentement dans plusieurs régions du Québec.

Cette décision, prise en collaboration avec la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), entraîne donc une interdiction qui entre en vigueur à compter du 17 mai à 8 h. Pour le moment, le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie sont exclues de cette mesure qui vise l’Abitibi-Témiscamingue, l’Outaouais, les Laurentides, Lanaudière, la Montérégie, Laval et Montréal. La prudence demeure tout de même de mise car les dernières précipitations significatves remontent à plusieurs jours.  

Quatre incendies en activité

Présentement, quatre incendies sont en activité au Québec. Depuis le début de la saison de protection, 94 incendies de forêt ont touché 69 hectares. La moyenne des dix dernières années à la même date est de 125 feux pour une superficie de 124 hectares.

La collaboration de tous est essentielle afin que l'interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt soit respectée. Cette mesure vise à limiter les risques d'incendie de forêt. Rappelons qu’en vertu de l’article 239 de la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier (chapitre A-18.1), quiconque contrevient à une ordonnance d’interdiction de faire des feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité de celle-ci ou de toute autre mesure rendue par le ministre est passible, outre le paiement des frais, d’une amende.