Sections

Introduction par effraction et vol : Francis Deschênes voit son dossier reporté au 11 juin


Publié le 15 mai 2018

Le palais de justice de Rimouski.

©Photo TC Média - Alexandre D'Astous

Francis Deschênes, 47 ans, de Rimouski-Est, accusé pour le moment d’introduction par effraction et de vol dans une maison d’habitation de Saint-Gabriel, les 18 et 19 septembre 2017, demeure détenu jusqu’à son retour à la Cour, le 11 juin à Rimouski pour la suite des procédures judiciaires.

L’accusé était de retour en Cour lundi à Rimouski pour fixer la date de son procès, mais cette étape a été reportée au 11 juin.

Lors d’une comparution, le 29 mars à Rimouski, la procureure de la Couronne, Me Éliane Beaulieu, avait indiqué qu’il s’agit d’une enquête très substantielle et que « des tonnes de compléments de preuve seront remises à la Défense. Plein de nouvelles accusations sont à venir». Deschênes été déclaré apte à comparaître au terme d’une évaluation psychiatrique à la suite de son arrestation.

D’autres accusations de vols dans des cabanons, garages, chalets et véhicules devraient suivre puisque l’enquête policière se poursuit. « Nous avons exécuté un mandat de perquisition hier matin sur la rue des Chalutiers, à Rimouski-Est. Nous y avons trouvé plusieurs objets, notamment des outils, cyclomoteurs et motos. Cette arrestation pourrait nous permettre de résoudre plusieurs dizaines de dossiers de vols survenus depuis l’automne 2017 dans les MRC Rimouski-Neigette et La Mitis. Notre service d’identité judiciaire fait l’expertise de tous les objets trouvés. D’autres accusations devraient suivre», mentionne le relationniste de la SQ, le sergent Claude Doiron.

Francis Deschênes ne peut entrer en contact avec deux hommes et une femme.