Sections

Outrage à un cadavre : deux hommes demeurent détenus jusqu’au 23 mai


Publié le 16 mai 2018

Police siren

Deux des quatre hommes accusés d’outrage à un cadavre pour des gestes qui auraient été commis la fin de semaine du 5 et 6 mai dans le charnier du cimetière de Caplan, en Gaspésie, demeurent détenus au moins jusqu’au 23 mai.

Jérémie Bugeaud-Ferlatte, 25 ans et Jean Roy, 18 ans, étaient de retour en Cour ce mercredi à New carlisle pour leur enquête sur remise en liberté qui a été reportée au 23 mai. Ils avaient comparu une première fois le 9 mai, jour de leur arrestation, au palais de justice de New Carlisle pour faire face à des accusations d’introduction par effraction, méfaits, outrage à un cadavre et bris de probation pour l’un des deux.

« Des gens ont défoncé le charnier où se trouvait un cercueil qu’ils ont endommagé avant de commettre des gestes d’outrage à un cadavre. Nos enquêteurs et techniciens en identité judiciaire se sont rendus sur place et ils ont rencontré des témoins. L’enquête nous a permis de relier quatre individus de la Baie-des-Chaleurs à cet événement, deux adultes et deux mineurs», relate le sergent de la SQ, Claude Doiron.

Les deux autres accusés sont d’âge mineur.