Sections

Trafic de stupéfiants : la cause de Jean-Richard Cyr est reportée en septembre


Publié le 10 juillet 2018

Les méthamphétamines sont populaires au Bas-Saint-Laurent, comme ailleurs.

©Photo TC Media - Archives

Jean-Richard Cyr, 23 ans, l’un des deux individus arrêtés le 14 mars sur les lieux de deux perquisitions simultanées dans un immeuble à logement de la rue St-Joseph Nord à Rivière-Bleue, a vu son dossier être reporté à la même étape au 4 septembre, lundi au palais de justice de Rivière-du-Loup.

Il reviendra donc en Cour pour fixer une date de procès. Cyr est accusé en matière de trafic et de possession de stupéfiants. Il a été remis en liberté sous conditions le 16 mars, deux jours après son arrestation.

« Ces perquisitions avaient pour but de mettre fin aux activités de revente de stupéfiants de ces deux individus. Sur les lieux des perquisitions, les policiers ont découvert une certaine quantité de cannabis et de méthamphétamines», rapportait le sergent Claude Doiron, au lendemain de la perquisition.