Sections

Délit de fuite mortel à Packington : William Beaulieu demeurera détenu pendant les procédures judiciaires


Publié le 9 août 2018

Le Palais de justice de Rivière-du-Loup.

©Photo TC Media - Adeline Mantyk

William Beaulieu, 35 ans, de Saint-Jean-de-le-Lande, accusé relativement à un délit de fuite ayant causé la mort de deux piétons, le 29 juillet à Packington, au Témiscouata, devra demeurer détenu pendant la suite du processus judiciaire.

C’est ce qu’a ordonné le juge de la Cour du Québec, Martin Gagnon, ce jeudi matin au palais de justice de Rivière-du-Loup, deux jours après avoir entendu l’enquête sur remise en liberté dont les témoignages sont frappés d’une ordonnance de non-publication.

Beaulieu fait face à deux chefs d’accusation d’avoir fuit les lieux d’un accident ayant causé un décès et un chef de bris de probation. Le ministère public s’est opposé à sa remise en liberté lors de sa première comparution, le 30 juillet.

Les policiers du poste de la MRC de Témiscouata ont été appelés vers 10 h 15 le dimanche 29 juillet pour une collision entre un véhicule et deux piétons sur le 6e rang de Packington. « Le conducteur du véhicule ne s’est pas arrêté », mentionnait alors le sergent de la SQ, Louis-Philippe Bibeau.

Des enquêteurs et un spécialiste en reconstitution de scène d’accidents se sont rendus sur place. L’enquête a permis de procéder à l’arrestation de l’accusé en début d’après-midi.

Lucette Gagnon, 77 ans et Pierre Pelletier 78 ans, deux résidents de Packington, ont perdu la vie dans cette collision.