Sections

Une marée de cyclistes-campeurs déferle sur Rimouski


Publié le 8 août 2018

Le village du Grand Tour à proximité de l’école secondaire Paul-Hubert et du Complexe Guillaume-Leblanc.

©Photo Journal L'Avantage - Charles Lepage

GRAND TOUR DESJARDINS. Le 25e Grand Tour Desjardins de Vélo Québec s’offre le Bas-Saint-Laurent cette année. Depuis 14 h ce mercredi, 1350 cyclistes provenant de partout au Québec ont débarqué à Rimouski, le temps de participer à une soirée d’activités et d’une journée en boucles à partir de Rimouski jeudi, qui les mènera à Pointe-au-Père, Sainte-Luce-sur-Mer, Sainte-Flavie, Grand-Métis, Mont-Joli, Luceville et Saint-Anaclet.

En 1999, le Grand Tour Desjardins était passé par Rimouski et à cette époque, le retour des cyclistes s’était effectué par train.
Photo Journal L'Avantage - Charles Lepage

Au départ, le samedi 4 août, une caravane de 1800 personnes était inscrite à ce grand événement dont 1600 cyclistes et 200 accompagnateurs ont participé au départ du Jour 1, à La Pocatière. De ce nombre, 250 cyclistes ont quitté l’événement lundi, ayant complété le forfait week-end qui leur était offert. Les autres parcourront de 250 à 1 000 km durant la semaine.  

Ainsi, après avoir franchi les étapes de Rivière-du-Loup et Trois-Pistoles dimanche, lundi et mardi, les cyclistes sont arrivés à Rimouski ce mercredi vers 14 h. On peut d’ailleurs observer l’établissement du Village du Grand Tour à proximité de l’école secondaire Paul-Hubert et du Complexe Guillaume-Leblanc jusqu’à vendredi matin alors que s’effectuera le départ à l’aide d’une vingtaine d’autocars en direction de La Pocatière.  

Joëlle Sévigny, directrice générale des événements chez Vélo Québec et Rachelle Simard qui en est à sa 23e participation au Grand Tour Desjardins.
Photo Journal L'Avantage - Charles Lepage

 « On change de destination chaque année, le concept est celui de vacances à vélo sans chronomètre. Les parcours de 80 à 90 km varient chaque jour avec des optionnels. On peut rouler plus court ou plus long. On fait d’abord un parcours linéaire avec une boucle menant à chacune des villes étapes. Le parcours de Rimouski prendra fin aux Jardins de Métis jeudi, lors d’un dîner « gastronomie de jardin » préparé par le chef cuisinier du Domaine Reford. Signalons d’ailleurs que le réputé chef cuisinier Jean Soulard est l’ambassadeur de cette 25e édition », précise Joëlle Sévigny, directrice générale des événements chez Vélo Québec.

Témoignages

- « Cette journée au Bas-Saint-Laurent était magnifique, l’une des plus belles du parcours. J’ai trouvé que le réseau cyclable dans la municipalité de Rimouski était fort agréable. La promenade avec le jardin de sculptures au parc Beauséjour est très réussie. Et pour se rendre au village du Grand Tour, tout s’est fait par voie cyclable. » -  Joëlle Sévigny, DG.

- « C’est ma 23e édition au Grand Tour cette année. C’est vraiment un beau parcours et le bonheur total avec le beau temps. Cette activité me procure une belle semaine de vacances où je décroche totalement. Tout est structuré et organisé, reste à se mettre en forme. Le côté vélo est intéressant et j’apprécie beaucoup l’aspect social de cette activité. » -Rachelle Simard, Montréal

- « Pour ma première participation, c’est hallucinant ! L’organisation est super! Je découvre la région en bas de Rivière-du-Loup pour la première fois, il y a de beaux endroits. Ma mère, mon gars et mon frère (trois générations) sont invités pour l’année prochaine. » -Benoît Rouleau, Gatineau

 

- « C’est ma deuxième participation au Grand Tour et la première fois à Rimouski. Le beau temps est là, la région est belle, c’est merveilleux ! En auto, on passe toujours par la 20 ou la 132. À vélo, malgré les nombreuses côtes à l’intérieur des terres, j’me dis toujours « Chaque coup de pédale nous amène un peu plus loin. » À la fin de la journée on est content, on s’installe, on prend une bonne bière et une bonne douche. » -Sylvain Durand, Saint-Augustin

Quelques statistiques

-La clientèle du Grand Tour Desjardins provient à 96 % de l’extérieur de la région ce qui génère un impact touristique très important pour notre secteur.

- Sept provinces canadiennes et 11 états américains sont présents à cet événement.

Le Grand Tour Desjardins est un événement de Vélo Québec créé en 1994. Il fait figure d’incontournable dans l’offre de voyages événementiels à vélo au Québec.