Vers une saison des sucres exceptionnelle


Publié le 19 avril 2017

(Photo gracieuseté)

Les producteurs acéricoles du Bas-Saint-Laurent se dirigent vers une saison exceptionnelle grâce à la température que connaît la région à savoir pas trop chaude, ni trop froide.

Le vice-président du Syndicat des producteurs acéricoles du Bas-Saint-Laurent/Gaspésie, Roberto Landry, qui exploite une érablière de 58 000 entailles à Biencourt, au Témiscouata, avait produit 350 barils de sirop en date d’aujourd’hui, le 19 avril, alors qu’il n’en avait même pas 200 en 2016.

« Ça fait 30 ans que je fais du sucre. Les conditions sont parfaites cette année et la neige de lundi a été très bénéfique. Les prochaines semaines s’annoncent aussi très bonnes avec des gelées la nuit et des températures inférieures à 10 degrés le jour. Le sirop est de grande qualité cette année et c’est la même chose partout au Bas-Saint-Laurent. D’habitude, je demande 550 barils à la Coopérative Citadelle, mais là je viens d’en demander 50 de plus», mentionne-t-il.