Sections

André-Pierre Vignola ne sollicitera pas un renouvellement de mandat à la mairie de Saint-Marcellin


Publié le 11 septembre 2017

André-Pierre Vignola

©Photo Angela Mora

ÉLECTIONS MUNICIPALES. André-Pierre Vignola ne sollicitera pas un deuxième mandat à la mairie de Saint-Marcellin.

Dans une lettre adressée à ses concitoyens, M. Vignola justifie sa décision par son nouvel emploi à temps plein comme agent de liaison pour l'organisme COSMOSS et le manque de temps.

Le développement de Saint- Marcellin, des milieux ruraux et de la région demeure une priorité pour moi et j'ai bien l'intention de continuer en ce sens, bien que différemment.

André-Pierre Vignola

Le maire sortant n'entend pas pour autant quitter la scène municipale où il souhaite se faire élire conseiller. « Le développement de Saint- Marcellin, des milieux ruraux et de la région demeure une priorité pour moi et j'ai bien l'intention de continuer en ce sens, bien que différemment. Je tiens ainsi à garder mon siège au sein de différents conseils d’administration et à redevenir conseiller municipal pour contribuer à assurer la continuité de ce qui a été amorcé et maintenir ma contribution » souligne M. Vignola.

André-Pierre Vignola dresse par ailleurs un bilan très positif des quatre dernières années. Selon M. Vignola, le conseil municipal a abordé de front la question des infrastructures, de la qualité de vie, de l'attractivité, de l'environnement et du développement communautaire.

Parmi les réalisations, il cite les investissements routiers, les rénovations des bâtiments municipaux, l'amélioration des parcs municipaux et la mise sur pied de la halte touristique, l'élaboration d'un plan concerté de réaménagement des locaux municipaux et de l’ancienne église en centre communautaire, l'adoption d’une politique familiale et de développement durable et d’un plan d’action, la création et la consolidation d’un poste de coordonnatrice en loisirs par entente intermunicipale, la mise sur pied d’un programme de mise aux normes des installations septiques et d’un plan de lutte aux cyanobactéries et l'amélioration de l’encadrement des usages au Lac noir notamment.

Soulignons que le conseiller municipal Paul-Émile Lévesque, un courtier d'assurances récemment retraité, a annoncé son intention de se présenter à la mairie. La période des mises en candidature se tiendra du 22 septembre au 6 octobre.