Sections

Djanick Michaud veut faire de Rimouski une plaque tournante des arts et de la culture


Publié le 8 septembre 2017

Djanick Michaud

©Photo gracieuseté

Le candidat à la mairie de Rimouski, Djanick Michaud, considère que les arts et la culture sont garants d’une vie en santé pour les Rimouskois et souhaite faire du centre-ville la plaque tournante des arts et de la culture dans la région. 

M. Michaud estime qu’au cours des dernières années et comme à l’heure actuelle, la sphère des sports et des loisirs a obtenu sa part du lion en matière d’investissements et que les arts et la culture contribuent au développement d’une vie saine, au même titre que la pratique du sport.

Il estime que les arts et la culture représentent une part économique importante et une plus-value indiscutable dans l’offre touristique de la ville. « Les arts et la culture font partie intégrante de notre milieu. Nous devons mettre un accent sur ce créneau dans une perspective de développement du cœur de Rimouski. À l’heure actuelle, en considérant les arts et la culture dans le calcul, ce sont des millions de dollars de retombées directes et indirectes. »

Le candidat souhaiterait pouvoir faire du centre-ville la plaque tournante de toute une région sur le plan des arts et de la culture, citant à titre d’exemple le projet de la Coopérative Paradis de s’établir dans un tout nouvel édifice sur la rue St-Germain est. « Ce projet aura des retombées appréciables, en plus de s’inscrire directement dans cette vision d’un centre-ville animé et vivant auquel les organismes culturels contribuent directement. Les ingrédients sont là, il suffit d’en compléter la forme et de créer un noyau rassembleur au cœur de notre Ville ! »

Une succursale de la Grande bibliothèque du Québec dans la Cathédrale

M. Michaud propose dans la foulée une stratégie de développement culturel où d’autres édifices pourront être mis à profit. « Sur cette même rue St-Germain, nous avons le musée régional, la salle de spectacles, des boutiques, des galeries d’art, des restaurants, des cafés, des bistros, sans compter toutes les festivités qui s’y tiennent. Si à cela se greffe un projet comme celui d’une succursale de la Grande Bibliothèque du Québec dans la cathédrale, imaginez toute la valeur ajoutée que nous donnerions au centre-ville ! »

Dans un esprit de développement intégré, il ajoute cette vision de projets d’avenir. «Tout cela viendra bonifier notre offre culturelle. Le tourisme en tirera profit et les commerces du centre-ville bénéficieront des retombées directes. C’est avec des projets porteurs et cohérents comme ceux-là et avec un esprit de collaboration avec les acteurs du milieu que nous pourrons faire de Rimouski une ville encore plus attractive ! »