Sections

Les élèves de Saint-Narcisse misent sur la sécurité aux abords de leur école


Publié le 12 septembre 2017

Les élèves de l'école Boijoli de Saint-Narcisse-de-Rimouski sensibilisent les automobilistes à la sécurité aux abords de leur école.

©Photo TC Media - Adeline Mantyk

Les élèves de l’école Boijoli de Saint-Narcisse-de-Rimouski se sont mobilisés ce matin pour distribuer des petits encarts portant des consignes de sécurité destinés aux automobilistes aux abords de leur école, une initiative appuyée par la Sûreté du Québec.

Les élèves de l'école Boijoli de Saint-Narcisse-de-Rimouski sensibilisent les automobilistes à la sécurité aux abords de leur école.
Photo TC Media - Adeline Mantyk

Tous les élèves de l’école se sont mobilisés pour réaliser ces petits encarts à accrocher aux rétroviseurs, portant des conseils de prévention : « L’initiative provient de l’école Boijoli, les élèves s’adressent eux-mêmes aux automobilistes à l’approche de la zone scolaire. C’est toujours plus percutant quand ce sont les jeunes eux-mêmes qui s’adressent aux automobilistes. Tout à l’heure, je parlais avec des jeunes du primaire qui me disaient : « Moi monsieur l’agent je voudrais être policier comme vous », alors il ne faudrait pas briser ces rêves en omettant de s’immobiliser l’approche d’une traverse piétonnière ou des feux intermittents rouges des autobus scolaires », d’expliquer le porte-parole de la Sureté du Québec, le sergent Claude Doiron, présent sur les lieux avec la sergente coordonnatrice locale en relation avec la communauté au poste de la SQ de Rimouski, Julie Gagné.

Les élèves de l'école Boijoli de Saint-Narcisse-de-Rimouski sensibilisent les automobilistes à la sécurité aux abords de leur école.
Photo TC Media - Adeline Mantyk

Maya-Rose, une élève de la classe de 3e et 4e années de Caroline Duschesne, s’est faite la porte-parole de toute l’école en disant : « Il faut faire attention aux enfants qui passent dans la rue, parcqu’eux autres ont des rêves, ils veulent avoir des métiers et avoir une famille. Eux autres ils veulent avoir une vie. Il faut faire attention aux enfants, premièrement parce que sinon tu risques d’avoir une plainte des parents si tu passes dessus, deuxièmement tu risques d’aller en prison si tu l’as fait exprès, et troisièmement tu viens de gâcher les rêves d’un enfant. »

Les slogans ont été trouvés par les jeunes du parlement écolier, et tous les élèves de l’école ont participé à ce projet en dessinant chacun un « accroche-rétroviseur ». « Tous les foyers vont en avoir aussi. C’est pour sensibiliser les gens à proximité de l’école Boijoli, car avec les années, il y a de plus en plus de gens qui circulent autour du bâtiment, on veut s’assurer que tout le monde est en sécurité autour de nous », ajoute la directrice de l’école, Hélène D’Amours.

Les élèves de l'école Boijoli de Saint-Narcisse-de-Rimouski sensibilisent les automobilistes à la sécurité aux abords de leur école.

©Photo TC Media - Adeline Mantyk

De nouveaux aménagements près de l’école

Les élèves de l'école Boijoli de Saint-Narcisse-de-Rimouski sensibilisent les automobilistes à la sécurité aux abords de leur école.
Photo TC Media - Adeline Mantyk

Une nouvelle signalisation vient d’être mise en place à proximité de l’école par la municipalité, un passage pour piétons qui permet aux parents de traverser de façon sécuritaire la rue qui les sépare de l’école lorsqu’ils se stationnent pour porter leurs enfants, une initiative du comité « À pied à vélo ville active » dont se réjouit le maire de la municipalité, Robert Duschesne : « Dans la municipalité, on a un plan pour avoir des passages piétonniers à des endroits opportuns. Celui devant l’école est le premier, réalisé expressément pour la rentrée. On a une problématique ici, les autobus s’arrêtent dans la rue pour l’embarquement, on a réfléchi avec la CS pour essayer d’embarquer autrement.

De nouveaux panneaux de signalisation de zone scolaire devraient faire leur apparition à proximité : « Le plan a été fait par le comité et nous devons regarder ça avec le ministère des Transports. »

De plus, des débarcadères devraient aussi voir le jour, situés du même côté de la rue que l’école : « Il y a des démarches entreprises par la Commission scolaire des Phares pour acheter le terrain municipal (situé en face de l’école) pour éviter l’achalandage autour de l’école. Il y aura un débarcadère du côté ouest de l’école et un autre de l’autre côté, donc les jeunes auront seulement à marcher sur le trottoir pour se rendre à l’école. Et cela va être plus facile de voir tout le monde avec les autobus », se réjouit la directrice de l’école.

Les élèves de l'école Boijoli de Saint-Narcisse-de-Rimouski sensibilisent les automobilistes à la sécurité aux abords de leur école.

©Photo TC Media - Adeline Mantyk