Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 octobre 2019

Ateliers Saint-Louis : pas de restauration, mais une réplique du bâtiment

Ateliers Saint-Louis

©Archives - Gracieuseté - Action patrimoine

Les Ateliers Saint-Louis.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, confirme que les Ateliers Saint-Louis ne pourront être restaurés. La construction d’une réplique du bâtiment pourrait toutefois être envisagée.

Le maire indique catégoriquement qu’après évaluation de la brique du bâtiment, aucune restauration ne peut être envisagée : « Absolument rien à l’intérieur des Ateliers Saint-Louis, à part la pierre qui se trouve à la base, n’est récupérable. Il y a de l’amiante, des infiltrations d’eau, la majeure partie de la façade tout le tour des Ateliers est en brique friable et ne peut pas être réutilisée. Donc, si on veut avoir un bâtiment semblable aux Ateliers Saint-Louis, ça devra être une réplique construite avec des matériaux de 2019, un peu comme on retrouve une réplique de la Tour Eiffel à Las Vegas. »

Le maire ne pouvait donner davantage de précisions sur le dossier, puisque le Conseil municipal est toujours en attente d’une proposition du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, qui s’était montré intéressé à acquérir l’emplacement pour y déménager le GMF-U (Groupe de médecine de famille universitaire) actuellement situé au CLSC, rue des Gouverneurs.

 « Est-ce qu’on veut avoir un bâtiment 2019 aux allures ancestrales ou avoir un bâtiment pour lequel le CISSS voit un besoin pour la population de Rimouski ? La décision devra être prise par le Conseil municipal, lorsque le dossier final du CISSS aura été déposé à la Ville de Rimouski. Mme Malo (NDLR : pgd du CISSS) a été sensibilisée aux préoccupations patrimoniales, ils sont en train de déposer un projet, ils ont parlé d’un concours d’architecture. On serait extrêmement favorables à que le CISSS fasse un tel concours pour avoir un bâtiment qui répondra autant à des critères de fonctionnalité que de patrimoine », d'ajouter le maire.

Commentaires

2 octobre 2019

steeve

C'est ça qui arrive lorsque la construction est de mauvaise qualité et que la ville ne l'entretien plus depuis des lunes. À mon avis ça fait longtemps que j'ai tourné la page. La ville nous a fait économiser de l'argent en injectant aucun fond public dans cet édifice. Si le bâtiment avec été de meilleure conception. Je pense que la question ne se serait pas posé. Conclusion et surtout avec le temps la ville a bien agi dans ce dossier. C'est triste mais c'est ça.

2 octobre 2019

Gervais Fillion

des ANNEES de negligence volontaire

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média