Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

20 novembre 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Une chanson de Véronique Bilodeau entre sur les ondes de Rouge FM au Québec

ACCOMPLISSEMENT

Véronique bilodeau

©Gracieuseté - Annie Diotte (La P'tite Photographe).

Véronique Bilodeau sera en spectacle avec ses musiciens ce vendredi 22 novembre à Rimouski.

La Rimouskoise Véronique Bilodeau continue de grimper les marches vers le succès, puisqu’une des chansons de son nouvel album vient d’être choisie pour faire partie des titres diffusés à la radio Rouge FM dans tout le Québec.

Il s’agit d’un bel accomplissement pour l’auteure-compositrice-interprète de 26 ans qui vient de lancer un nouvel album, « Seule et vivante », un réel tremplin vers le succès : « Je suis tellement heureuse qu’ils aient accepté la chanson ! Pour une artiste autoproductrice et indépendante comme moi, je capote, c’est vraiment une victoire. Ils vont la rentrer dans leur programmation, après, ça tient aux gens de faire leurs demandes spéciales. S’ils veulent encourager une artiste d’ici, c’est vraiment le temps ! »

« Rouge » joue donc officiellement sur Rouge : « Ce n’était pas voulu, pas fait pour ça, mais c’était écrit dans le ciel ! », lance-t-elle en riant. « En fait, j’ai appelé ma chanson « Rouge » en lien avec l’univers visuel que j’avais en tête, simplement. » Le vidéoclip de sa chanson se déroule en plein coeur des années néons, dans l'univers des arcades et des jeux vidéo. Rouge tourne déjà sur une soixantaine de radios au Québec et sa chanson « Moncton », sur le précédent album, avait également été diffusée dans la catégorie « Talents à découvrir » en 2016 sur les ondes de la même radio.

En spectacle à Rimouski

La Rimouskoise sera en spectacle avec ses musiciens ce vendredi soir 22 novembre, dès 19 h, dans le cadre de la soirée « Bâtir ensemble » du 4e Cabaret de la diversité, à la Salle Michel-Leblanc de l'École Paul-Hubert. Elle y partagera la scène avec entre autres, Manu Militari et Boogàt. Le spectacle est gratuit et la Rimouskoise en profitera pour jouer plusieurs pièces de « Seul et vivante », et d’anciens extraits comme « Moncton ». « J’ai travaillé la mise en scène du spectacle pour y ajouter de la danse. Le mouvement prend plus de place. Je joue encore des instruments, guitare et clavier, mais j’explore la danse en plus dans le spectacle, avec la chorégraphe de Montréal Isabelle Delage. Ça ajoute un dynamisme, c’est vraiment cool. »

v bilodeau

©Adeline Mantyk

L'artiste a ajouté une portion chorégraphie à son spectacle.

Deux chapeaux

En effet, Véronique a deux chapeaux, celui de l’artiste et celui de l’entrepreneure créatrice, qui pour elle, ne vont pas l’un sans l’autre. Et elle a des idées plein la tête pour 2020. « Plein de belles choses s’en viennent. J’aimerais être plus présente auprès de ma communauté et à Rimouski. J’aimerais développer ma relation avec le public, que ça devienne une relation de proximité. Je vais aussi faire paraitre de nouvelles chansons et partir en tournée pour mon nouvel album. »  

Véronique terminera bientôt son baccalauréat en relations publiques, et partage pour l’instant sa vie entre Montréal et Rimouski. « J’ai ajouté à ma formation quelques cours complémentaires en entrepreneuriat, je veux vraiment développer mon expertise là-dedans », indique la travailleuse autonome, qui autoproduit ses albums de manière indépendante.

Vers un retour à Rimouski

L’artiste souhaiterait, dans un avenir proche, revenir s’installer pour de bon à Rimouski. « C’est dans mes projets de m’en venir ici. Je trouve ça intéressant de voir des artistes d’ici vivre de leur art, et il y a plein de choses que j’aimerais faire ici dans le milieu culturel. J’espère pouvoir revenir d’ici 5 ans ou avant peut-être. Je veux tracer ma propre voie, et pour moi, c’est ici, à Rimouski. C’est ma ville, quand j’arrive ici de Montréal je vais dans les petits cafés, j’y croise tout le temps quelqu’un que je connais, pour moi c’est quelque chose d’important. Il y a un charme que j’ai découvert à Montréal, mais ce n’est jamais comme ici. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média